Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 décembre 2009 2 15 /12 /décembre /2009 12:14

Image 4 Le trafic de twitter aux US continue de plafonner en Novembre. Le service a-t-il atteint son potentiel?

Si comme me le disait mon ami Gard, "facebook c'est pour les connectés, twitter pour les hyper-connectés" alors c'est bien possible ... il n'y a sans doute pas plus de 22 millions d'hyper-connectés aux US. Et combien en France?

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre - dans Twitter
commenter cet article
11 décembre 2009 5 11 /12 /décembre /2009 10:38

Journées passionnantes à Paris, merci Loic et Géraldine pour le Web09, l'une des meilleures conférences Web auxquelles je sois allé ces dernières années!

J'ai donné beaucoup d'interviews lors de la conférence, ici sur Intruders TV j'explique à Thierry Béziers la stratégie que nous menons suite à la fusion de Wikio et Ebuzzing, pour faire de Wikio un véritable groupe media centré sur la blogosphere. Merci Thierry!

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre - dans ebuzzing
commenter cet article
7 décembre 2009 1 07 /12 /décembre /2009 01:49

Nous annonçons aujourd'hui la fusion de Wikio et d'Ebuzzing.

Que de chemin parcouru depuis le lancement de Wikio il y a 4 ans, et celui d'Ebuzzing il y a seulement 2 ans!

Construire un groupe de communication européen centré sur la blogosphere

Wikio diffuse son portail d'actualités des blogs et ses classements dans 5 pays d'Europe et aux US, pour une audience totale de 20 millions d'utilisateurs uniques en Novembre. Wikio est solidement financé, et rentable aujourd'hui, grâce à la croissance de l'audience des services d'informations générales et communautaires, et au service d'informations shopping. Il est temps pour nous d'aborder une nouvelle étape de notre croissance pour construire un véritable groupe de communication européen centré sur la blogosphere. Pour construire une telle entreprise, nous continuons à recruter, mais nous étudions également des opportunités de nous allier avec d'autres équipes, talentueuses et complémentaires. C'est notre motivation dans ce rapprochement annoncé avec Ebuzzing, premier réseau de monétisation des blogs et des medias sociaux.

Ma relation avec Bertrand Quesada et Amaury Leconte, les fondateurs d'Ebuzzing, date de décembre 2007. Certains d'entre vous s'en souviennent peut-être, Bertrand et Amaury  d'Ebuzzing avaient remporté le concours de startups que j'avais organisé sur Kelblog, et comme promis j'avais investi dans le projet. C'est sympa de revoir la vidéo publiée à l'époque sur Kelblog ;-)



En seulement deux ans, Bertrand, Amaury et leur équipe ont connu une réussite fulgurante: ils ont accompagné 600 annonceurs français dans la blogosphere, dont ClubMed, Coca-cola, Intel, L'Oréal, MasterCard ou encore Toyota, grâce au réseau de 7000 blogueurs devenus partenaires. Ebuzzing est devenue la régie de référence pour les billets sponsorisés, une forme de communication innovante bien adaptée à la blogosphere. Certes, tous les blogueurs ne désirent pas gagner de l'argent avec leur blog, mais ceux qui le souhaitent le font en général avec éthique (Ebuzzing publie depuis le premier jour une charte éthique) et créativité (j'aime beaucoup cette campagne pour Seiko, et dans un tout autre genre celle-ci pour Ubisoft, ne manquez pas la vidéo!). De nombreuses campagnes sont présentées sur le blog d'Ebuzzing, des campagnes de conversation sponsorisée auprès de communautés hyper-ciblées, mais aussi des campagnes de diffusion de vidéos commerciales, grâce au réseau de blogs qui offre une couverture de 15 millions de visiteurs uniques.


Lancer Ebuzzing à l'international

Les synergies entre Wikio et Ebuzzing sont évidentes. L'un se fixe pour but de faire mieux connaître et apprécier les blogs, l'autre favorise le développement de l'information en ligne en mettant en relation les blogueurs et les annonceurs. Les deux équipes travailleront ensemble pour développer encore le réseau de blogueurs partenaires, et lancer Ebuzzing à l'international en bénéficiant de la présence de Wikio dont l'audience est pour les 3/4 hors de France (4 millions 500.000 visiteurs uniques en France en Novembre tout de même).

Je remonte au créneau!

Jusqu'ici j'étais impliqué dans les deux entreprises dans un rôle de conseiller, en tant que président du Conseil d'Administration. De plus dans l'année passée j'avais pris pas mal de recul.

Mais cette fois, avec cette fusion, les perspectives sont trop excitantes: je replonge à fond dans l'entreprenariat! Je deviens Pdg du nouveau Wikio: Avec Laurent Binard Dg opérations (services, gestion, finances), Bertrand Quesada qui devient Dg commercial du groupe, et toute l'équipe, nous partageons le même rêve: bâtir un groupe leader de l'information et de la communication en ligne. Ce qui nous ramène à la devise de ce blog: "seuls ceux qui croient en leurs rêves peuvent les réaliser" (hergé).

Si vous voulez voir le communiqué de presse: Téléchargement Press Release Ebuzzing Wikio FR.

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre - dans ebuzzing
commenter cet article
6 décembre 2009 7 06 /12 /décembre /2009 02:45

Depuis quelques semaines je me suis remis à bloguer, et je me suis aussi remis sur Image 24

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre - dans facebook
commenter cet article
5 décembre 2009 6 05 /12 /décembre /2009 11:15

757e. Après un an de silence, j'ai du chemin à faire, ça va être dur, n'hésitez pas à me linker je vous rendrai la politesse: vos liens apparaitront sous chaque article comme vous le voyez Image 23

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre
commenter cet article
4 décembre 2009 5 04 /12 /décembre /2009 10:00
IMG_0299 Une journée bien remplie: bouclage des contrats avec les avocats ce matin pour l'annonce que nous ferons Lundi, ensuite quelques coups de fils pour suivre le dossier Le Post, et aussi pour étudier un autre investissement potentiel ... puis break de quelques heures avec mon nouveau copain grimpeur Yves, quelques longueurs au Baou juste à côté, et retour au clavier pour traiter les affaires courantes. Ah oui, aussi un appel avec une journaliste, et un long skype avec Marc de Regioneo à qui j'apporte quelques conseils. C'est suffisant pour aujourd'hui, je m'en vais lire le dernier Dan Brown au lit après quelques exercices d'étirements pour éviter les courbatures ;-)

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre - dans grimpe
commenter cet article
3 décembre 2009 4 03 /12 /décembre /2009 03:14

Dans un long article publié sur le Wall Street Journal (un site de News Corp!), Le patron de Google Eric Schmidt réagit enfin à la polémique qui fait rage dans les medias du monde entier, suite aux menaces de Rupert Murdoch de retirer ses contenus de l'index de Google, et à sa tentative (ratée) de négocier une exclusivité avec Bing de Microsoft. Microsoft vient d'indiquer qu'il n'était pas davantage que Google prêt à payer pour indexer des pages.

Schmidt commence par agiter la perspective supposée plus enthousiasmante, pour les journaux, de la future consommation massive d'infos sur mobiles, Iphone et compagnie. En 2015 ce sera un mix de gratuit financé par la pub, de paiement à l'acte et d'abonnement dit-il. No big Scoop.

Il rappelle ensuite les volumes massifs d'internautes dirigés vers les sites medias par Google: 100.000 par minute, soit, dit-il aux patrons des medias: "100.000 opportunités qui ne vous coutent rien de conquérir des lecteurs fidèles et de générer du revenu". Sur ce point, fondamental, il a selon moi raison: Google c'est du marketing gratuit pour les journaux en ligne, et même un marketing rémunérateur car les pages vues générées par le trafic venant de Google produisent du revenu.

Schmidt, qui reconnait les difficultés des sites medias pour gagner de l'argent, se défend de l'accusation répandue dans les salles de rédaction comme quoi Google serait une sorte de voleur qui fait de l'argent sur leur dos. D'après lui les requêtes liées à l'info sont très peu monetisées sur Google, les annonceurs préférant les requêtes commerciales, ce qui est globalement vrai.

Le boss de Google veut rassurer: Internet ne va pas tuer l'info, comme la télé n'a pas tué la radio. Il y aura toutes sortes de modèles gratuits et payants, les meilleurs media ont déja compris l'importance de rassembler leurs lecteurs en communautés.

Petit coup de griffe au passage: " Murdoch lui-même dit que c'est l'endormissement des journaux, dû à leur situation passée de monopoles, qui les a mis dans ces difficultés, pas la technologie".

A mon avis il y a un peu des deux :-)

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre - dans Actualité
commenter cet article
2 décembre 2009 3 02 /12 /décembre /2009 10:38

vous êtes plutôt twitter...ou vous préfèrez facebook

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre
commenter cet article
2 décembre 2009 3 02 /12 /décembre /2009 10:28

Lisez les journaux papiers qu'ils disaient ... Cathy nous a abonné à un célèbre quotidien. Un jour sur deux il n'arrive pas, ou plutôt il arrive le lendemain :-(

Alain-minc_347 Alain Minc, ancien Président du Conseil de surveillance du Monde, déclarait dans l'express la semaine dernière: "S'ils veulent survivre, les grands journaux devront demain s'adresser à une clientèle plus petite et plus exigeante. Et rester l'apanage d'un lectorat diplômé et haut de gamme."

J'ajouterai donc : un lectorat pas pressé.

L'information va désormais beaucoup trop vite pour les journaux papier.

Les tombereaux d'argent public déversés comme jamais sur ces vieux medias n'y changeront rien.

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre
commenter cet article
1 décembre 2009 2 01 /12 /décembre /2009 12:16

Les minarets: en parler ou pas? la polémique est telle que je n'ai surtout pas envie de prendre partie. Moi qui connais bien la Suisse, pour y avoir vécu quelques années, je veux juste vous dire que le résultat de cette votation (referendum d'initiative populaire) ne me surprend pas. Tous les medias et tous les partis politiques, sauf le PDC l'UDC, équivalent local des Lepenistes (en plus soft), appelaient à voter non. Mais la Suisse "profonde" a pourtant voté oui à l'interdiction des minarets. Et ça ne me surprend pas. 

La Suisse est un pays fier, les gens y plantent le drapeau dans leur jardin, comme le font les américains. L'école y inculque le respect des autres et les règles de vie en société. La fête nationale, et cantonale (l'escalade qui commémore à Genève la victoire sur les savoyards) sont de vraies fêtes populaires, pas des défilés militaires. C'est un pays qui intègre très bien toutes sortes d'immigrés, de réfugiés, et il sont nombreux depuis Voltaire et Rousseau fuyant la France absolutiste. Mais depuis la dernière vague, importante, des Kosovars (musulmans) réfugiés de Yougoslavie, le climat s'est tendu, avec eux sont aussi arrivées des mafias. Les problèmes liés aux kosovars sont quotidiennement dans les journaux. Comme pour aggraver le malaise, Kadhafi, le dictateur lybien, prend en otages deux hommes d'affaires suisses innocents, pendant un an, pour punir les juges suisses qui ont condamné son fils, coupable de tortures sur ses domestiques à Genève. Ambiance ...

C'est dans ce contexte qu'il faut juger le referendum d'initiative populaire pour l'interdiction des minarets.

Les élites ont voté non, les medias ont voté non.

Mais la majorité des électeurs a voté oui. Oui à l'interdiction d'un symbole, le minaret, qui a servi d'abcès de fixation.

La polémique sur les minarets en Suisse, c'est comme la controverse autour de la burqua en France. Il s'agit avant tout de symboles identitaires. La liberté de religion n'est pas en cause, ce qui est en cause, c'est comment dirais-je, le mot m'échappe: l'identité nationale. La Suisse a peur de perdre son âme. Peur de ne pas réussir à intégrer ces musulmans de plus en plus visibles. Rien ne sert d'ignorer le problème en critiquant comme le font certains le système de referendum d'initiative populaire, privilège des suisses qui votent régulièrement sur toutes sortes de sujets: car au-delà des minarets, la votation suisse a le mérite de remettre au centre des débats la question de l'intégration ... une question dont on a pas fini de discuter en Suisse comme en France.

En France, d'ailleurs, Sarkozy avait promis d'adopter un système de referendum d'initiative populaire, inspiré du système suisse mais plus étroitement contrôlé, sans doute pour éviter les questions dérangeantes. Il y a peu de semaines, c'était la gauche qui voulait son vote sur La Poste ... tout cela est-il encore d'actualité? ou bien le "scandale" du vote sur les minarets en suisse sera-t-il l'occasion d'enterrer le referendum d'initiative populaire à la française?

PS: Genève, isolé, a voté à l'opposé du reste du pays, comme Paris lors du referendum sur l'Europe.

PS2: Certains expliquent que le vote est contraire aux engagements internationaux de la Suisse. Comme souvent les commentaires sont aussi intéressants que l'article.

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre - dans Actualité
commenter cet article

Mon blog politique

Suivez-moi !

logo_Twitter.jpg

Archives

Catégories