Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 novembre 2013 2 19 /11 /novembre /2013 14:17

Le segment du marché publicitaire qui connait la plus forte croissance est indubitablement celui de la publicité vidéo sur Internet, en augmentation de 30% par an en Europe et aux Etats-Unis.

La plupart des campagnes TV comportent désormais un volet Internet. La télévision reste encore le media-roi, mais les jeunes ne la regardent plus beaucoup, et le Net est désormais le plus sûr moyen de les toucher. Avec une audience massive, le Net devient compétitif pour acquérir des GRP additionnels, qui coûtent chers sur les chaînes thématiques. Assistons-nous au début de la grande migration des budgets TV vers Internet?

Les budgets de pub TV vont-ils se déplacer sur Internet?

Internet = Video + Interaction

Si la pub video explose sur Internet, ce n'est pas seulement une affaire de GRP. C'est aussi parce qu'Internet est un meilleur media pour diffuser des contenus videos de marque. Parce qu'il permet l'interaction.

La pub video online ne se limite heureusement pas au pre-roll, qui transpose sur Internet le défaut de la télé: le spectateur est passif. S'il veut voir une émission/un contenu video, il est forcé de regarder d'abord des publicités. Heureusement, la tendance dans le pre-roll est de permettre de fermer la pub, après un délai plus ou moins long.

La promesse de publicité video online n'est pas de transposer les vieux modèles! Internet est un media interactif, d'autres formats video, souvent associés à du rich media, permettent d'inviter l'internaute à s'engager avec la marque.

Le Brand content

Les marques produisent des créations spécifiques pour le Net, le fameux Brand content. Il s'agit souvent de formats longs, jusqu'à plusieurs minutes, ou l'annonceur prend le temps de raconter une histoire.

C'est le domaine par excellence des videos virales, car si l'histoire plaît aux internautes, ils vont s'empresser de partager la video avec leurs amis! Un très bon exemple de ce type de campagne est celle d'Heineken Crack the Case, que nous avons distribué dans le monde entier pour accompagner le sponsoring du dernier James Bond, générant 500.000 partages et plus de 20 millions de vues.

Video Virale

Pour réussir une campagne virale sur Internet, il n'y a pas de mystère.

Alexis Thobellem de Danone, explique le succès de la campagne Evian Baby and Me, (campagne video la plus successful de l'année qui atteint maintenant 139 millions de vues au niveau mondial) par une création "jubilatoire", appuyée par une stratégie de distribution dans des canaux propices au partage, notamment les blogs.

En diffusant ce type de campagne, j'ai coutume de dire que nous jouons le rôle d'un allume-feu sur le barbecue. Sans allume-feu, votre barbecue de démarre pas. Il en est de même avec la pub video: sans stratégie de distribution efficace, la meilleure création ne décollera probablement pas.

La technologie est à la base su succès. C'est notre moteur sémantique (issu du projet Wikio), qui nous permet d'agréger tout ce que publient les blogueurs et les medias sur Internet, mais aussi les twittos et les commentateurs sur Facebook, et d'analyser les processus d'influence.

Dans chaque secteur d'activité, nous identifions les influenceurs les plus importants pour l'annonceur. Beaucoup travaillent avec nous, et diffusent volontiers les campagnes des marques qu'ils affectionnent. Leur communauté de passionnés est très réactive, et relaie spontanément les bonnes campagnes, en les partageant sur leurs propres blogs, sur Facebook ou sur Twitter. C'est ainsi que se crée une réaction en chaîne virale.

Pour évaluer le potentiel viral d'une video, nous proposons aux marques de mesurer l'émotion avec notre outil de pre-test.

Pour évaluer le potentiel viral d'une video, nous proposons aux marques de mesurer l'émotion avec notre outil de pre-test.

Internet permet de déployer des campagnes mondiales parfaitement synchronisées et mesurées.

Internet permet de déployer des campagnes mondiales parfaitement synchronisées et mesurées.

Engagement

Vous l'avez compris, je considère que si la pub video sur Internet permet d'innover par rapport à la TV, c'est parce qu'elle permet de susciter l'engagement des internautes.

Au contraire de la télé, l'Internet permet de donner le choix, d'essayer de proposer des contenus pertinents, qui vont plaire et donc obtenir de bien meilleurs scores de mémorisation et d'agrément.

L'engagement s'obtient par l'influence dans le cas d'une campagne diffusée sur les réseaux sociaux, comme je l'ai expliqué ci-dessus. Mais il est également possible de susciter l'engagement en utilisant les media plus traditionnels, en particulier les sites de presse.

Parmi la diversité de formats que nous diffusons dans les media, le mur video propose aux utilisateurs de visionner une publicité video de leur choix, afin d'accéder à un contenu à valeur ajoutée. Mis en oeuvre dans de nombreux sites premium, tels ceux des groupes Prisma et Lagardère, ce format constitue une bonne alternative au Pay Wall.

Les utilisateurs sont bien davantage disposés à regarder une pub video qu'à sortir leur carte de crédit!

Le mur video Captiview: le pouvoir du choix!

Le mur video Captiview: le pouvoir du choix!

Native Advertising

Pour susciter l'engagement , la pertinence des publicités proposées est évidemment un facteur essentiel.

Les techniques de ciblage sont nombreuses, et pas toujours très abouties. Le Big Data est un chantier sans fin ... Il nous arrive d'intégrer des données externes pour distribuer une campagne en fonction de critères socio-démographiques. Mais notre expertise particulière, c'est le ciblage contextuel.

La technologie sémantique que j'ai déja mentionnée nous permet d'analyser le contenu d'une page sur un site media, afin d'afficher une publicité pertinente. La combinaison d'un tel ciblage contextuel, et d'un format bien intégré au contenu, permet d'atteindre un haut niveau d'agrément et d'engagement des internautes. C'est notre vision du Native advertising appliqué à la vidéo.

Obtenir encore plus d'engagement en diffusant la video dans un écran rich media.

Obtenir encore plus d'engagement en diffusant la video dans un écran rich media.

Pourquoi diffuser une pub video dans un petit player, quand on peut le faire dans un expand, ou en plein écran? et dans un contexte rich media, ce qui permet d'ajouter les éléments d'interactivité pertinents pour la marque : informations complémentaires, prise de RV, voire achat direct du produit, grâce à un mini-site e-commerce intégré dans notre player.

La pub video sur Mobile

Avec ses bannières et interstitiels, la publicité sur les smarphones est encore un peu dans l'enfance.

Il faut in-no-ver! et c'est ce que nous faisons avec des formats plus qualitatifs, et plus susceptibles d'engager les utilisateurs.

Voici un de ces formats, disponible sur Iphone, Android, Ipad, en Web et via notre SDK. Il fait appel à un mini-tab draguable, qui ouvre un écran rich media pour diffuser la video.

Le format MTab, sur Iphone, Ipad et Android.

Le format MTab, sur Iphone, Ipad et Android.

L'engagement, cela se mesure!

La grande force d'Internet par rapport aux vieux medias, c'est aussi que tout se mesure: les clicks, les vues, les partages, ... bien sûr. Mais le dashboard que nous fournissons avec chaque campagne va bien plus loin: nous analysons la réaction des internautes à la campagne. Tous les articles publiés à son sujet par les blogs et les medias. Les commentaires, les tweets, ... La performance de la campagne n'a plus de secret!

Cliquez sur l'image pour voir le Dashboard.Cliquez sur l'image pour voir le Dashboard.

Cliquez sur l'image pour voir le Dashboard.

La publicité video sur Internet est jeune, mais elle remet déjà en cause les schémas anciens, ceux de la télé.

il reste beaucoup à inventer pour exploiter complètement le potentiel publicitaire des medias numériques, c'est un métier passionnant auquel nous nous consacrons entièrement chez Ebuzzing.

Un jour prochain, les campagnes se feront davantage sur Internet qu'à la télé!

Partager cet article

Repost 3
Published by Pierre Chappaz - dans ebuzzing video pub video pub
commenter cet article
14 octobre 2013 1 14 /10 /octobre /2013 17:09

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre - dans ebuzzing
commenter cet article
23 septembre 2013 1 23 /09 /septembre /2013 08:57

Ebuzzing Self-Serve, la nouvelle plateforme que nous lançons a pour but de démocratiser la distribution de publicités video sur Internet. J'ai donné hier cette interview à Richard Menneveux de FrenchWeb, j'y explique qu'avec le Self-Serve, nous proposons l'équivalent d'Adwords pour la pub vidéo. Un service simple et puissant, ouvert à tous!

 

FW: Bonjour Pierre Chappaz, Vous lancez une nouvelle offre baptisée Self Serve, de quoi s’agit il?

Pierre Chappaz: En développant Ebuzzing Self-Serve, nous voulions proposer l’Adwords de la pub vidéo : il s’agit de permettre à tous ceux qui ont une video à promouvoir de le faire très simplement. Aujourd’hui la publicité video est essentiellement réservée aux grandes marques, qui passent par les grandes agences media pour diffuser leurs campagnes sur Internet. Nous travaillons particulièrement bien avec elles, et cela continuera car les agences et les marques ont besoin de conseil et d’un service sur-mesure, pour des campagnes qui sont de plus en plus importantes, nationales et internationales. Je rappelle que nous sommes leaders en Europe pour la distribution de publicité video, avec un chiffre d’affaires qui dépassera 50 millions d’euros cette année, presqu’entièrement réalisé avec les agences. Mais la pub video se démocratise …

FW: A qui s’adresse cette nouvelle offre?

Pierre Chappaz: Eventuellement aux grandes agences avec qui nous travaillons, qui y trouveront peut-être un moyen de se simplifier la vie pour les petits budgets. Mais surtout aux agences de communication plus petites, qui vont maintenant pouvoir distribuer simplement les publicités video de leurs clients avec Ebuzzing Self-Serve, qui inclut des fonctions de ciblage et de reporting sans équivalent.

Nous avons fait un gros effort d’ergonomie pour que l’outil soit à la portée des PME qui n’ont pas nécessairement d’agence. De plus en plus d’entreprises, mais aussi les groupes de musique, les développeurs d’applications ou de jeux, ou même les restaurants, disposent de pubs video. Mais encore faut-il ensuite les diffuser, le Self-Serve est fait pour ça! Ainsi les PME, ou même des individus, pourront accéder à la puissance de notre réseau de distribution web et mobile, et de nos capacités de ciblage par vertical ou socio-démographique, sans oublier la géolocalisation pour faire de la publicité vidéo localement. Imaginez qu’une chaîne de restaurants pourra désormais cibler les villes dans lesquelles elle a ses franchises et même ajouter un rayon de x kilomètres autour de ses adresses.

Et puis, le Self-Serve va nous permettre d’augmenter notre part de marché dans les pays ou nous n’avons pas encore de présence commerciale. Nous sommes implantés dans les principaux pays d’Europe et aux US, mais nous avons de plus en plus de clients en Asie et dans d’autres pays. Notre réseau de distribution mondial de 20.000 éditeurs nous permet de distribuer des vidéos dans le monde entier.

FW: Comment ça marche?

Pierre Chappaz: Concrètement, l’agence ou l’annonceur ouvre un compte, en quelques clics, puis indique la vidéo qu’il veut distribuer (YouTube, MP4, ou lien IAB Vast/Vpaid). Cela prend quelques secondes seulement. Il faut ensuite définir une cible, c’est à dire une ou plusieurs villes, régions ou pays, puis un canal de distribution préféré, nous proposons de diffuser les campagnes dans les réseaux sociaux, dans les médias traditionnels ou encore sur les smarphones. Enfin, il est même possible de sélectionner un profil prédéfini parmi 18 bouquets comme CSP+, influenceurs, mode, musique ou encore technologie.

Reste à indiquer combien de vues vous voulez, en fonction de votre budget. Nous distribuons toutes les publicités videos dans des formats qui donnent le choix à l’internaute de les regarder ou non, et nous ne facturons que les videos qui ont été vues. Une fois le compte approvisionné, ce qui peut se faire par CB, Paypal ou virement bancaire, la video est diffusée. Et à la fin de la campagne, un rapport très complet est fourni au client.

 

 

FW: Quelle est la taille de l’audience que vos annonceurs peuvent adresser?

Pierre Chappaz: Comme je le disais précédemment, nous adressons tous les pays du monde et permettons aux marques de toucher plus d’un milliard d’internautes dans le monde, ce qui est un record mondial pour la vidéo publicitaire. Nous sommes aussi les leaders français et européens, ce qui garantit à nos annonceurs le plus gros inventaire aujourd’hui disponible ainsi que les formats les plus innovants et engageants.

FW: Quels sont vos objectifs?

Pierre Chappaz: Devenir le numéro 1 mondial de la publicité vidéo et surtout permettre à nos annonceurs d’optimiser leurs investissements publicitaires en ciblant très finement leur public tout en leur permettant de toucher le plus grand nombre. Nous sommes une entreprise technologique et un tiers de notre équipe est actuellement dédiée à l’innovation et la recherche et développement. Bref, nous voulons être à la vidéo ce que nos amis de Criteo sont au retargeting…

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre - dans ebuzzing
commenter cet article
5 juillet 2013 5 05 /07 /juillet /2013 14:17

 

 

L'engouement des marques pour Vine et "Vinstagram", le tout nouveau Instagram video, ne nous a pas échappé. Le contenu de marque en format court, 6 ou 15 s est à la mode, et particulièrement bien adapté aux mobiles.

Nos chefs de produit et développeurs se sont creusé la tête et se sont demandés si nous pourrions apporter un service innovant dans ce domaine, comme nous le faisons depuis 5 ans pour la distribution de videos publicitaires dans des formats traditionnellement plus longs. 

 

La limitation de Vine et Instagram était évidente: les contenus qui y sont partagés ne sont accessibles qu'aux utilisateurs de ces services ... et c'est bien dommage pour les annonceurs!

 

Nos développeurs ont résolu le problème. Nous ouvrons dés aujourd'hui aux marques la distribution de leurs contenus Vine et Instagram sur l'ensemble de notre réseau mondial de sites partenaires, en tirant parti de notre technologie HTML5 Buzz Player. 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre - dans ebuzzing
commenter cet article
3 mai 2013 5 03 /05 /mai /2013 09:11

Depuis une semaine je suis sollicité pour donner mon avis sur l'affaire Montebourg-Dailymotion, et je me retiens de le faire. Mais je lis tellement de bétises que je vais tout de même dire un mot. 

Il se trouve que je connais bien le dossier, que j'ai suivi de près bien avant le clash final. Je ne savais pas ce qui sortirait dans la presse, je me suis donc abstenu de dire ce que je savais pour ne nuire à aucun des acteurs concernés.

La raison pour laquelle Dailymotion m'intéresse, c'est que je dirige Ebuzzing, la principale plateforme de vidéos publicitaires en Europe.

Dans l'univers hyper-compétitif des startups, il faut être attentif à tout ce qui bouge dans le marché, et apprendre de ses concurrents. Les similitudes entre Dailymotion et Ebuzzing sont plutôt étonnantes. Comme nous ils sont en forte croissance, leur chiffre d'affaires est de peu inférieur au nôtre (39 millions d'euros en 2012, nous l'avons communiqué). Eux ont des coûts de production de contenus, nous ne produisons pas de contenus mais nous payons les éditeurs, ce qui revient à peu près au même en termes de marge.

Dailymotion s'est fortement développé ces deux dernières années, en particulier aux Etats-Unis, c'est une belle boite, même si elle n'est pas en mesure de concurrencer Youtube, dont le revenu est supérieur à 1 milliard. 

L'affaire m'a d'autant plus intéressé que je connais bien Yahoo! à qui j'ai vendu Kelkoo en 2004, avant de prendre la Présidence de Yahoo! Europe. 

Voici donc quelques remarques.


1/ Sur la légitimité de l'intervention de Montebourg

Le financement de DailyMotion ces dernières années a largement reposé sur les fonds publics ou quasi-publics (FSI en 2009, puis Orange, dont l'Etat français possède 27%). L'accord avec Yahoo! négocié par le management de Dailymotion avait été approuvé par les actionnaires, et par le conseil d'administration d'Orange, ou siège un représentant de l'Etat.

Puis Montebourg s'est réveillé, a tout remis en cause, et fait capoter le deal. 

Sur le plan légal, il n'avait certainement aucun droit à intervenir, mais étant donné l'historique des relations de Dailymotion avec l'Etat, et l'interventionnisme bien connu du ministre, est-ce si surprenant?

La moralité de cette affaire, c'est simplement que si vous êtes entrepreneur et voulez rester maître de votre destin, il vaut mieux éviter de faire appel aux capitaux publics, en particulier en France.

 

2/ Est-ce grave docteur?

La reprise de Dailymotion par Yahoo! aurait-elle été une bonne chose? pour répondre à cette question, les actionnaires ne sont pas les plus mal placés, et ils ont répondu oui.

Est-ce que Yahoo! aurait été en mesure de bien intégrer les équipes de Dailymotion? les rachats effectués à la période Terry Semel pour contrer Google (Hotjobs, Overture/Inktomi, Kelkoo, etc) n'ont pas toujours été couronnés de succès, mais le challenge était difficile et la culture de Yahoo! très éloignée de la recherche et du transactionnel. Depuis cette époque Yahoo! a connu des hauts et des bas, mais il est indiscutablement redynamisé depuis l'arrivée de Marissa Meyer. Je suis donc tenté de répondre oui à la question de savoir si Yahoo! aurait été un bon Home pour Dailymotion,  mais on ne le saura jamais ...

Est-ce que pour autant Dailymotion va "mourir" comme le déclare Pierre Kosciusko-Morizet, choqué comme beaucoup d'entrepreneurs par cette affaire? 

Certainement pas.

Les besoins de trésorerie de la société sont très modestes, ils peuvent être aisément couverts par Orange. Dailymotion est profitable!

 

3/ La vraie question est ailleurs.

La question que je me pose concerne finalement surtout Orange.

Pourquoi Orange, qui a racheté Dailymotion, veut-il tant s'en défaire? Pourquoi cette société considérée comme une "pépite" par le ministre, ne semble-t-elle pas considérée comme telle par l'opérateur, quand on sait l'importance de la vidéo dans le futur de l'Internet et des réseaux?

La politique brouille la compréhension de l'enjeu.

A l'échelle de la France, Dailymotion n'a certes rien de stratégique.

Mais pour Orange, la petite pépite n'a-t-elle pas un réel intérêt pour avoir un pied dans l'avenir?

 

 

 

 



Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre - dans ebuzzing
commenter cet article
1 mai 2013 3 01 /05 /mai /2013 12:50

This week Montreux Festival of Media was really a great event, we met many international customers, brands and agencies. I did this interview after my conference about The Future of Video Advertising.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre - dans ebuzzing
commenter cet article
26 avril 2013 5 26 /04 /avril /2013 14:44

I will be in Montreux Festival of Media and speak about The Future of Video Advertising at 10.45 a.m. in the Showcase Theatre.

Meet you there! 

Capture-d-e-cran-2013-04-26-a--15.43.36.png

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre - dans ebuzzing
commenter cet article
22 avril 2013 1 22 /04 /avril /2013 15:09

Ebuzzing monte encore dans le classement Comscore (France, février). 

 

Capture-d-e-cran-2013-04-22-a--16.08.54.png

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre - dans ebuzzing
commenter cet article
22 avril 2013 1 22 /04 /avril /2013 09:32

La pub d'Evian est devenue mythique. C'est un bonheur et un honneur pour Ebuzzing de distribuer cette nouvelle saison, si vous ne l'avez pas encore vue, enjoy!

La nouvelle campagne Evian, réalisée par BETC, est toujours signée Live young.

 Baby & Me – le film

Après « Les bébés nageurs », et « Les Bébés rollers », record du monde officiel de la vidéo publicitaire la plus vue de tous les temps, la marque Evian souhaite une fois encore offrir à son public un spectacle étonnant et jubilatoire.

 Tout commence par une rencontre : alors qu’il marche dans la rue, un homme tombe nez à nez avec son reflet dans un miroir… mais en version bébé. Différents personnages vivent à leur tour la même expérience troublante.

 Le film fait l’objet d’un lancement digital simultané dans une douzaine de pays (France, Belgique, Suisse, Allemagne, Royaume-Uni, Etats-Unis, Canada, Russie, Ukraine, Dubaï, Singapour, Chine, Taiwan, Japon).

 

baby&me / the new evian film

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre - dans ebuzzing
commenter cet article
20 février 2013 3 20 /02 /février /2013 18:04

Comscore vient de sortir ses chiffres pour Janvier. Ebuzzing est en bonne compagnie :)

Capture-d-e-cran-2013-02-20-a--18.03.51.png

Capture-d-e-cran-2013-02-20-a--18.09.22.png

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre - dans ebuzzing
commenter cet article

Mon blog politique

Suivez-moi !

logo_Twitter.jpg

Archives

Catégories