Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 novembre 2007 2 06 /11 /novembre /2007 02:29

babelio, réseau social pour les passionnés de livres, compte déja un millier de membres.

Image_5 Une fois inscrit, vous créez votre bibliothèque, le top 5 des livres que vous emporteriez sur une île déserte, et vous pouvez commencer à naviguer, pour voir ce que lisent et disent les gens qui ont un peu les mêmes gouts que vous.

Moi, dans mon top 5 j'ai mis 5 bouquins de Murakami :-)

Le site est sans doute perfectible, mais une petite communauté commence déja à se créer. Il y a beaucoup de gens qui lisent des livres...mais combien de passionnés qui seront interessés par Babelio? je me le demande. L'autre question, c'est la monétisation, bien sûr on peut imaginer que les utilisateurs de babelio seront de bons clients pour Amazon et les autres libraires?

Voici la vidéo du fondateur Pierre Fremaux


Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre - dans startups
commenter cet article

commentaires

Guillaume 17/11/2007 04:50

@JMP

Entièrement d’accord avec vous : le rapprochement entre lecteurs est pour l’instant limité à l’intersection entre leurs bibliothèques, et cela peut s’avérer parfois décevant.
Mais Babelio sort à peine de l’œuf. Rassurez-vous, nous prévoyons d’améliorer ce rapprochement, selon plusieurs critères :

- La taille des bibliothèques. Vous soulignez ce point avec l’exemple de « dédé ». L’intersection est une chose, mais nous prévoyons d’intégrer au rapprochement la proportion que représente cette intersection dans les bibliothèques des deux membres (si vous partagez 40 livres avec moi dans votre bibliothèque de 100 livres, vous serez sans doute plus « proche » de moi que « dédé » qui en partage 50 sur 1000 livres.)

- La rareté des livres dans la base. Plus un livre est rare dans l’ensemble des bibliothèques de Babelio, plus il pèsera dans le rapprochement. Le fait que vous ayez lu comme moi 1984 ne dit pas grand-chose sur nos goûts en commun. En revanche, si vous avez dans votre bibliothèque « La Croisade des Enfants » de Marcel Schwob, il y a des chances que nous ayons plus à partager.

- Et bien sûr, les notes et les tags que vous aurez attribués à vos livres.

Ces éléments sont prévus depuis l’origine de Babelio, mais comme il s’agit d’un projet pour l’instant amateur, développé sur notre temps libre à côté de nos vrais « jobs », les choses avancent parfois plus lentement que nous le souhaiterions.

Merci de vos remarques, et vous n’avez pas à être «désolé du coté un peu négatif de ce commentaire » : il est argumenté et constructif, aux antipodes des réactions expéditives que nous rencontrons parfois.

Guillaume

JMP 13/11/2007 05:58

Dommage... l'idée est superbe, mais la recomendation ne me parait pas du tout au rendez vous. J'ai passé du temps à rentrer une 100aine de bouqins extraits de ma biblio. La liste des membres lisant les memes livres que moi n'a rien d'interessant: J'ai l'impression que c'est pas du filtrage collaboratif, mais "juste" une liste des membres qui ont une intersection non nulle avec mes livres. Du coup, à cause de qq best sellers, je me retrouve à coté de plein de membres, dont "dédé" qui a rentré près de 1000 bouqins - pas étonnant qu'on en ait en commun - et dont les gouts n'ont rien à voir avec les miens. Amazon fait mieux pour deviner mes gouts avec juste 10 livres consultés. Désolé du coté un peu négatif de ce commentaire, mais l'impression est qu'il n'y a aucune techno derrière pour faire le rapprochement. J'ai l'impression qu'il n'y a pas de filtrage collaboratif digne de ce nom. Je me trompe?

speedyop 08/11/2007 12:35

@manu
"A Combien de reseaux sociaux les gens sont ils prets a s'inscrire?"

la tendance va plutôt vers un partage des utilisateurs, plutôt que d'essayer de se les accaparer. OpenId et OpenSocial en tête.

@pierre
J'espere que pour suivre cette philosophie, il sera possible d'extraire sa liste de livre, commentaires associés etc.

Le contenu généré par l'utilisateur devrait lui appartenir de plein droit

Xavier Fisselier 08/11/2007 03:55

Très bon choix pour les 5 bouquins, je suis un fan de Murakami mais je mettrai Kafka sur le rivage en 1er sans oublier les Amants du spoutnik...

Guillaume 08/11/2007 01:27

@Manu
Bonjour Manu, je suis Guillaume, cofondateur de Babelio. Concernant mon commentaire sur les blogs, c'était juste un clin d'oeil pour illustrer le fait que l'intégration d'une fonctionnalité à un réseau social généraliste n'a pas toujours tué les autres acteurs, rien de plus.

Ton second commentaire soulève la question des réseaux sociaux verticaux vs les applis Facebook. Ta conclusion ("babelio = no futur") laisse penser qu'il y a peu de chances que nous arrivions à te convaincre que les réseaux sociaux verticaux ont leur chance…

Sur la promesse de l'appli Facebook : "Millions of books added! Catalog your books and reading list * See what your Friends are Reading, Write Reviews, and Recommend Books * Meet new People who are Reading your Favorite Book!" Je suis d'accord avec les deux premiers points, mais beaucoup plus sceptique sur le dernier. Pour ma part, je ne rencontre jamais de « New People » sur Facebook. Et je n'accepterais pas l'invitation d'un inconnu au motif qu'il a lu comme moi tel ou tel livre. Du coup, l'aspect social de ces applis se limite à un partage de lectures et de critiques avec mes « vrais » amis, qui ne sont pas tous de grands lecteurs, et qui ne partagent pas tous mes goûts.

Facebook est conçu pour mapper les connexions existantes, pas pour rapprocher des gens partageant un même centre d'intérêt (qu'il s'agisse du livre, du jardinage ou des voitures). C'est là où les réseaux sociaux verticaux (comme Corkd sur le vin, Dogster sur les chiens, ou Babelio sur le livre) ont un rôle à jouer à nos yeux.

@Speedypop

Entièrement d'accord avec ce point. La possibilité d'extraire sa bibliothèque, ses notes, ses citations etc. est au programme.


Guillaume 07/11/2007 12:16

Exact, Manu. Et pour renchérir, @ Pierre et Cathy : sans intérêt, votre blog indépendant, alors que la fonction blog est déjà intégrée dans Myspace ;-)

Manu 07/11/2007 07:04

@Guillaume
c'est vrai que les blogs sont bases sur des reseaux sociaux... lien entre blog et reseaux sociaux?????

@pour les optimistes
"Millions of books added! Catalog your books and reading list * See what your Friends are Reading, Write Reviews, and Recommend Books * Meet new People who are Reading your Favorite Book!"
Ca c'est sur facebook, A Combien de reseaux sociaux les gens sont ils prets a s'inscrire?
Les réseaux sociaux littéraires ne sont pas encore developpe sur facebook mais entre parie sur le dvpt du reseau social literaire sur un reseau social deja existant vs reseau social de babelio il n'y a pas photo babelio= no futur

Ghislain 07/11/2007 04:23

Je ne suis pas un grand lecteur de livres, mais le concept me semble toutefois intéressant. J'avais une amie qui cherchait un service de ce type, et visiblement les myspaces et facebook ne répondaient pas à son besoin.
Reste à trouver des revenus récurrents.

Pierre 07/11/2007 02:08

Quelques précisions concernant Babelio :

-sur l'intérêt des passionnés et leur nombre :

Il s'agit de communautés de niches, mais elles restent assez larges et bien segmentées. Aux Etats-Unis, trois réseaux sociaux littéraires se partagent près d'un million de membres (Goodreads, Librarything et Shelfari). C'est certes peu en comparaison avec un Facebook, mais ces réseaux ont un réel intérêt car ils sont verticalisés.
La recherche d'un fan de Murakami sur Myspace relève un peu du parcours du combattant. Sur Babelio, une simple recherche sur le titre permet de trouver 13 personnes qui ont lu « La course au mouton sauvage » . Librarything a d'ailleurs proposé des traductions en français de son site, mais le succès est limité car la langue et les goûts de la communauté francophone sont spécifiques et ne permettent pas son intégration dans la masse de lecteurs américains.

-sur le business model :

Notre BM pour l'instant réside dans la qualité de la base de données de lecteurs qui peut déboucher sur diverses formes de monétisation. La plus évidente pour nous réside dans le filtrage collaboratif et la recommandation d'œuvres («vous avez aimé tel livre, vous aimerez tel autre»). Glowria annonce une bien meilleure gestion de son fonds de films grâce aux outils de filtrage collaboratif de Criteo - et une croissance très importante de son chiffre d'affaires-, outils qui mettent en valeur la fameuse long tail de films. C'est ce modèle que nous souhaiterions proposer à terme aux distributeurs. Par ailleurs, aux USA Amazon a déjà investi dans Shelfari et Abebooks a pris une participation dans Librarything, ce qui témoigne de l'intérêt des marchands en ligne pour ces réseaux.

- @ Speedypop & Manu : sur les applis Facebook et les widgets externes

Nous allons effectivement lancer un widget, en essayant de trouver la meilleure formule pour étendre notre audience sur des réseaux sociaux horizontaux (appli Facebook, widget Myspace ou tout cela à la fois avec OpenSocial, la réflexion est en cours). Pour nous les réseaux sociaux ouverts en plateforme sont une opportunité d'audience plus qu'une menace : nous comptons avoir une application encapsulée dans ces réseaux qui offrirait un service agréable (mais limité par le potentiel de ces widgets), viral et incitant les utilisateurs les plus actifs à profiter de toutes les fonctionnalités de notre site (sur le modèle de Shelfari, déjà présent sur Myspace, FB, et tous les réseaux participant au programme OpenSocial).

Manu 06/11/2007 06:31

sans interet deja intergre dans les reseau sociaux de facebook ou myspace

restaurant lyon 06/11/2007 06:07

Dans mon top 5 : Et ci c'était vrai de Marc lévy.

speedyop 06/11/2007 05:19

j'ai adoré kafka sur le rivage.
Si le site est implémenter en widget sur d'autre réseau sociaux, facebook ou openSocial, l'utilisation du site serait plus simple.

Mon blog politique

Suivez-moi !

logo_Twitter.jpg

Archives

Catégories