Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 janvier 2010 1 11 /01 /janvier /2010 07:18

Il semble qu'une éternité s'est écoulée depuis qu'Eric Schmidt, le patron de Google, était au board d'Apple, tant les deux sociétés apparaissent désormais engagées dans une lutte à mort pour le contrôle de l'Internet mobile. Schmidt a démissionné le 3 Aout dernier. Sa position de membre du board d'Apple lui a sans doute permis de réaliser l'ampleur de la menace Iphone. Toujours est-il que depuis, Google pousse les feux de sa stratégie Android, marquée récemment par l'annonce du Google Nexus One.

En deux ans, l'Iphone a fait un hold-up total sur l'accès à Internet depuis un mobile en Europe et aux US, ou plutôt, il a inventé ce nouvel usage, que les téléphones traditionnels avaient totalement raté. Il en est autrement au japon ou l'Internet mobile est déja trés répandu, au point qu'il devient dominant par rapport à l'accès depuis un PC fixe. 

Image 21

 

Image 22 

On constate sur cette étude que les japonais utilisent énormément leurs téléphones pour bloguer, de plus en plus pour accèder aux réseaux sociaux, mais surtout - c'est le plus important en termes économiques- pour faire des recherches (search).

Ce qui apparait clairement dans ces chiffres japonais - un marché mobile qui a quelques années d'avance- c'est que Google risque gros dans la migration de l'Internet vers l'Internet mobile. Lui qui est le gardien de la porte d'accès du web - ô combien rémunératrice - pourrait se retrouver rapidement "displaced", déplacé, sous contrôle des fabriquants de téléphones! Pour en revenir à nos pays occidentaux, Google ne peut pas se permettre de laisser Apple contrôler de facto l'accès au search mobile!

Et voilà pourquoi Google fonce pleins gaz sur le mobile avec sa stratégie Android, une stratégie ouverte (open source) qui vise à rallier tous les fabriquants de téléphone contre Apple. Déja, 50% des nouveaux téléphones LG seront sous Android. Tous les fabricants s'y mettent, même Nokia et Sony Ericsson qui continuent pourtant leurs contorsions avec le système Symbian

Et voilà pourquoi Google comme Apple achètent tour à tour des sociétés spécialisées dans la pub sur mobile: Quattro Wireless pour Apple la semaine dernière, après Admob pour Google. Le search de Google, sur Iphone, n'affiche pas (encore?) de liens sponsorisés. Peut-on exclure qu'Apple trouve le moyen de détourner à son profit le potentiel publicitaire?

Le combat d'Apple et de Google pour le contrôle de l'Internet mobile va être titanesque. Il rappelera celui du même Apple contre ... Microsoft. Apple reste fidèle à sa stratégie propriétaire, et Google mime la stratégie "ouverte" de Microsoft, en proposant son système d'exploitation à qui le veut.

Apple a, en gros, perdu contre Microsoft (même si les fans du Mac dont je fais partie sont nombreux). Cette fois, l'Iphone semble disposer d'une vraie avance en termes d'ergonomie (bon, suis-je objectif? je suis aussi un fan de l'Iphone).

Mais est-ce que cela suffira pour contrer Android, qui, comme Dos puis Windows dans le marché des ordis personnels, va fédérer toute l'industrie des fabricants de téléphones contre la firme de Steve Jobs?

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre - dans apple
commenter cet article

commentaires

clovis simard 26/10/2011 21:51


L'AVENIR DES PHONES- Blog(fermaton.over-blog.com)No-6:PERELMAN-LA PIEUVE-LES PHONES.


Nadine Herzog 17/01/2010 08:59

Voici qui pourrait compléter votre réflexion fort pertinente que je partage dans son intégralité. J'ai trouvé ça ici: http://theoriedestendances.com/2010/01/12/nexus-one-google-et-un-cygne-noir/

Abondance versus rareté

Google vous a toujours proposé non seulement la gratuité, mais l’abondance. Conséquemment, ce qui est abondant n’a pas de valeur. À combien de reprises Google a-t-elle tenté de créer un événement autour d’un produit ou service sans que ça ne fonctionne vraiment ? Chez Apple, on ne crée pas de l’abondance, on crée de la rareté, et ce qui est rare a de la valeur, et c’est la raison pour laquelle les gens s’entichent littéralement des produits de la société Apple.

Le modèle de la gratuité remis en question ?

L’événement du Nexus One que Google vit assez péniblement va-t-il changer notre perception de Google ? Sûrement, car nous savons maintenant que Google peut se planter dans le monde des atomes. Son image de marque envers le client vient d’être touchée : à quel point ? Nul ne peut encore le dire. Par contre, chose certaine, les frontières du modèle de la gratuité vont bientôt se redessiner, et c’est peut-être un bien pour un mal.

sl 15/01/2010 02:56

Article Yahoo d'aujourd'hui :

"Google aurait-il commis une erreur stratégique ? En n'ayant vendu "que" 20.000 de ses smartphones Nexus One, le géant américain devra peut-être revoir ses ambitions à la baisse... [...] A titre de comparaison, l'iPhone 3GS s'était déjà vendu à 1,6 million d'exemplaires sept jours après sa sortie."

(http://fr.news.yahoo.com/68/20100115/tsc-nexus-one-des-ventes-dcevantes-aux-t-04aaa9b.html)

Dans tout ça, le plus grave n'est pas qu'ils se soient plantés, c'est qu'ils aient essayé. Quand tu as Apple en face, il vaut mieux planquer tes brouillons ou alors tu n'as vraiment rien compris.

sl 14/01/2010 08:53

Tandis que pour les utilisateurs d'Android, ça sent pas bon ;-)

Pierre 14/01/2010 03:24







Jadore lanalogie avec le business des chaussettes, pour les utilisateurs d Iphone en tout cas cest le pied :-)






Pierre

sl 14/01/2010 03:00

Entre un paire de chaussettes impeccables à 10 euros et 10 paires de chaussettes trouées à 1 euros, on choisira toujours la paire à 10 euros.

Ce n'est pas parce que Google fédère toute l'industrie de la chaussette trouée contre Apple qu'ils vont se mettre à faire des chaussettes sans trous. Bien au contraire, je pense même qu'ils vont se faire des noeuds au cerveau et que les trous vont s'agrandir. D'où le choix révélateur de Google de produire finalement lui-même son propre appareil, le Nexus, montrant par là que toute sa clique internationale n'est pas au niveau.

Je pense donc qu'on va vers un monopole encore plus fort que celui de Microsoft et qu'il va y avoir beaucoup de morts, genre sidérurgie dans les années 80. J'adore Apple, mais il viendra un moment où ça commencera à être flippant.

Antoine 13/01/2010 06:20

"Le site Web en flash est condamné à une mort rapide" : les sites peut-être mais les jeux/application en Flash sur internet non !
C'est d'ailleurs une des raison (si ce n'est la raison principale) qui fait qu'Apple refuse le Flash sur l'iPhone, car si les mobinautes commencent à jouer à des jeux flash gratuits au lieu d'acheter des jeux payants sur l'Appstore le manque à gagner est énorme pour Apple.

Je pense que la bataille Apple-Google va en fait se transformer en une bataille entre applications téléchargées et applications hébergée, Apple faisant tout pour contrôler ce que l'utilisateur pourra (ou pas) installer sur l'iPhone, et Google faisant tout pour que l'utilisateur mette ses données et ses applications dans le cloud.

Ce qui est intéressant aujourd'hui c'est que les développeurs font maintenant aussi partie de l'équation : vont ils préférer un modèle Apple-Appstore rémunérateur mais contrôlé (voir censuré) ou un modèle Google-Saas, plus ouvert mais peut être moins rémunérateur ?

michel v 13/01/2010 06:05

@Nicolas :

"Ce qui est inquiétant dans cette guerre, c'est l'aspect "walled garden" du développement sur IPhone vs le développement spécifique sur Android / Symbian.
Choisira-t-on un téléphone en fonction des logiciels disponibles?"

Vous utilisez Linux ou BSD sur votre PC ?

Si non, n'est ce pas parce qu'il n'y a pas les applications qu'il vous faut ?

Laurent VERMOT-GAUCHY 12/01/2010 12:38

Il est fort à parier que Google va remporter la bataille avec 90% de part de marché (suis-je objectif je suis fan de Android ?) et que l'iphone sera fort sur le segment "haut de gamme" comme il a su le faire sur les portables (je dois être le seul sur terre à avoir encore un Lenovo (feu IBM) à plus 3.000€) ? La seule vraie question pour moi est comment (essayer de) contrer Google dont les tentacules commencent à devenir trop envahissantes ?

y!onel 12/01/2010 10:12

Le // entre le Apple (fermé) vs M$ (ouvert /plateforme) et Apple (encore fermé :) vs Android (ouvert plateforme) est pertinent, lu dans cet article par ex :
http://www.businessinsider.com/henry-blodget-hey-apple-wake-up-it-2010-1
Cet article était pointé par cet autre de Tim O'Reilly très pertinent il me semble sur "les forces en présence" :)
http://radar.oreilly.com/2010/01/the-nexus-one-vs-iphone.html
En gros: d'un côté, des services cloud et des masses de données qui font que Apple va devoir se réveiller sur les services (comment concurrencer une nav gratuite avec street View pour apple par ex ? :O) et de l'autre, une intégration hard/soft inégalée + services musicaux comme iTunes sans équivalent sur Android (pour l'instant) etc etc.
2010 sera chaud en effet ! (mais passionnant sur ce point là).

'lex 12/01/2010 09:10

@Remy Bigot : à long terme les consommateurs sont peut être gagnant, mais à court terme ils sont surtout perdu !!

Rémy Bigot 12/01/2010 04:20

La bataille s'annonce fratricide. Il y a des combats très intéressants à suivre en ce moment, c'est très stimulant pour tout le monde,. Au final, les consommateurs sont les véritables vainqueurs !

zenon 11/01/2010 08:01

avec 2.5 millions d'iPhone en France, 75% des mobiles Orange pour la dernière période de Noël et 10% des accès Web, le phénomène Web est déjà bien présent. Cela va aussi remodeler le Web car tous ces utilisateurs ne peuvent pas accéder aux sites en Flash et Apple ne fléchira pas sur ce point, tant qu'ils seront quasiment en monopole. Le site Web en flash est condamné à une mort rapide et cela va faire un séisme pour toute une profession de Web designers

Nicolas 11/01/2010 07:27

Ce qui est inquiétant dans cette guerre, c'est l'aspect "walled garden" du développement sur IPhone vs le développement spécifique sur Android / Symbian.

Choisira-t-on un téléphone en fonction des logiciels disponibles?

Ce serait une régression importante par rapport à la vision que le web a apporté.

De ce point de vue, sur le long terme, la stratégie Apple est risquée avec son approche "app store" payante...

My 2 cents :)

Mon blog politique

Suivez-moi !

logo_Twitter.jpg

Archives

Catégories