Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 octobre 2012 3 03 /10 /octobre /2012 07:43

Invité ce matin de Nicolae Schiaun pour son émission Les Temps Modernes sur la RTS, j'ai répondu à quelques questions sur la révolution industrielle annoncée par Chris Anderson, le rédacteur en chef du magazine américain Wired, qui vient de publier un nouveau livre ("Makers") qui fait sensation.

Pour préparer l'émission j'ai fait quelques recherches pour voir ou en étaient les services de fabrication disponibles sur Internet, notamment d'impression 3D, et franchement j'ai été bluffé. Rappelons que l'impression 3D est un procédé qui permet de produire un objet réel à partir d'un ficher 3D en déposant et solidifiant de la matière couche par couche pour obtenir la pièce terminée. L'impression 3D permet désormais de fabriquer des objets en plastique bien sûr, mais aussi en céramique, en bois, en béton, en métal ... 

Prototypage et personnalisation

L'impression 3D change la donne dans le domaine du prototypage et de la personnalisation des objets. A partir du moment ou vous disposez d'un fichier descriptif 3D d'un objet, vous pouvez faire fabriquer un prototype très rapidement en impression 3D.  Y compris des objets articulés, des mécanismes, qui seront fabriqués d'un seul coup, sans assemblage!

 

Les fabricants d'objets en impression 3D semblent vouloir également se positionner sur la vente de ces objets, ce qu'on constate sur Shapeways et Sculpteo. Avec ces services, les designers professionnels ou amateurs peuvent donc à la fois créer de nouveaux objets, les faire fabriquer et vendre.

Capture d’écran 2012-10-03 à 09.03.39Capture d’écran 2012-10-03 à 09.13.56

 

A noter que les autres autres techniques de prototypage rapide ont également fait des progrès impressionnants, voir par exemple Protolabs

On entrevoit le potentiel de la 3D au niveau personnalisation: les fabricants d'objets domestiques vont certainement en profiter un jour prochain pour vous proposer de personnaliser les objets que vous achetez. Et il ne s'agira pas que de changer les couleurs ou d'afficher votre photo préférée sur un mug, vous pourrez changer la forme ou la matière des objets! Il y a là un sacré filon à creuser pour les sites de e-commerce.

Si vous vous équipez d'un scanner 3D (coût: 3 ou 4000 dollars) vous pouvez tout à fait imaginer de dupliquer à peu près n'importe quel objet, le modifier éventuellement, et le faire fabriquer. Ou même le fabriquer vous-même dans votre garage, si vous achetez également une imprimante 3D, les premiers modèles commencent à devenir abordables. 

 

La question de la propriété intellectuelle

 

L'avénement cette "industrie numérique", qui intègre toutes les étapes depuis la conception sur ordinateur jusqu'à la fabrication physique des objets, va poser de nouvelles questions en matière de propriété industrielle. Jusqu'ici la polémique sur les droits d'auteurs était limitée à la musique ou aux films. Demain la même question se posera pour tous les objets industriels ou artistiques. 

Nous n'avons pas fini de comprendre toutes les implications de la révolution Internet.

 

Pour finir, voici quelques exemples de fabrication par impression 3D

 

Fabrication 3D d'objets usuels: tasses en céramique

 

 

Fabrication 3D de matériaux de construction

 

 

Fabrication 3D d'un revolver (capable de tirer de vraies balles!)

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre - dans startups
commenter cet article

commentaires

nicolas dengler 03/10/2012 12:38

Oui, ils ont une machine CNC transportable qui permet de produire la maison sur place, comme de l'imprimer pièce par pièce (en fait c'est de la taille de plateaux). La CNC est utilisée de longue
date pour la création de meubles (bois ou métal du reste), mais la ca devient comme une imprimante en 3D à l'échelle 1:1 pour l'architecte.

Je trouve cela très intéressant, cela permet d'imaginer une approche plus open source pour les maisons, pouvoir partager les connaissances et les acquis. Mais surtout simplifier l'approche pour les
clients et se basant sur des modèles architecturaux existants, éprouvés et visitables. Ne pas réinventer la roue quand ce n'est pas nécessair. Ne pas torturer les futurs propriétaires en le
soumettant le choix des 345 systèmes de plinthes possibles. Tout ceci afin de rationaliser la construction et embellir l'expérience client, tout en gardant une souplesse et créativité possible pour
la personne qui le désire et s'en donne les moyens.

nicolas dengler 03/10/2012 11:31

Oui c'est fascinant, et les prix des machines vont en baissant, alors que la qualité augmente. Une machine prometeuse:
http://www.kickstarter.com/projects/formlabs/form-1-an-affordable-professional-3d-printer

Aussi du cote de la construction, c'est intéressant de suivre la tendance plus "self-service" http://www.facit-homes.com/dprocess

Pierre 03/10/2012 12:28



Impressionnant ce dernier lien sur la construction, est-ce que j'ai bien compris? il font des maquettes de la maison à échelle réelle sur le terrain de la construction?



Raphaelle 03/10/2012 10:29

J'avais vu une de ces imprimantes 3D sur un salon industriel, c'est assez impressionnant même s'il faut un certain temps pour pouvoir observer l'évolution de l'objet.

Le principal frein que j'avais constaté à l'époque c'était la matière, donc c'est bien pour du prototypage mais ça peut avoir ses limites. Même si en regardant certaines vidéos je me rends compte
que cela a encore évolué ces dernières années.

Mon blog politique

Suivez-moi !

logo_Twitter.jpg

Archives

Catégories