Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
13 septembre 2010 1 13 /09 /septembre /2010 11:40

(Voici une réécriture d'un des premiers billets que j'ai -assez mal- écrit sur ce blog en 2005.)

 

Quand j'avais 25 ans je disais a mes amis: je travaille 10 ans et je prends ma retraite.

 

J'étais encore lesté de références marxistes (deux parents au PC ça marque). Pour moi le travail, c'était l'exploitation de l'homme par l'homme. Je ne me voyais d'ailleurs pas longtemps salarié, ce qui m'amena à créer ma premiere société, nommée "Vision Future" (ça ne s'invente pas!). Spécialité: communication et technologie.

 

Vision Future ne dura pas longtemps, car je me laissais tenter par des chasseurs de tête, et rejoignis Toshiba, puis d'autres sociétés de high tech dans des postes de direction marketing.

 

 A 35 ans - terme que je m'étais fixé pour prendre ma retraite - je n'avais évidememnt pas gagné assez d'argent pour arrêter de travailler. Je déclarais alors à mes amis goguenards: "la retraite ce sera à 45 ans".

 

Je continue ma carrière de cadre, je rentre chez IBM. A 40 ans, la mid-life crisis me touche de plein fouet. Je change tout dans ma vie: je divorce, et je démisionne de mon poste de directeur marketing d'IBM. Je crée Kelkoo en 1999...

 

Je (re-)découvre alors que monter une entreprise, recruter et coacher des co-équipiers compétents et passionnés, les conduire au succès, c'est un plaisir incroyable.

 

En 5 ans, Kelkoo est devenu grand et très profitable. En 2005 mes associés et actionnaires ont voulu le vendre a Yahoo! Je n'étais pas trop chaud pour échanger le fun contre le fric ... Mais après tout ca tombait bien: j'avais 45 ans, l'âge de la retraite!

 

Ma retraite, je l'ai donc prise, après un dernier tour de valse comme Président de Yahoo! Europe.

 

Je me suis remis à fond au trekking, dans le désert, dans l'himalaya. J'ai enfin pu consacrer tout le temps nécessaire à l'escalade , ma passion de toujours.

 

Et puis ...  j'ai eu du temps pour redécouvrir l'Internet ... J'ai vu arriver le Web 2.0, une nouvelle vague de création sur le Web!

 

Et j'ai compris que j'étais accro.

Accro au Net, et accro à l'aventure entrepreunariale. J'ai replongé!

 

J'ai investi dans plusieurs startups, aidé Tariq Krim à fonder Netvibes, puis j'ai créé Wikio avec Laurent Binard ... la retraite à 45 ans ce n'était décidemment pas pour moi !

 

Aujourd'hui, à 51 ans, je travaille dur au développement de Wikio, et je réserve aussi du temps pour mes autres passions.

 

Je crois que je progresse vers un certain équilibre de vie, il se pourrait bien que je ne prenne jamais ma vraie retraite.


Partager cet article

Published by Pierre - dans retraite
commenter cet article

commentaires

Ju 13/09/2010


Pas mal !!!!
très bien écrit en tout cas... mais vos fonctions vous permettent de vivre vos passions, de voyager... quid d'un ouvrier qui se pête le dos pour moins de 1000 euros par mois ? La retraite, il
aimerait bien l'avoir plus tôt... le temps libre pour faire des activités ou voir grandir ses enfants aussi.
Sans vouloir vous offenser, il y a un fossée entre quelqu'un qui est au bas de l'échelle et un chef d'entreprise (qui ne compte pas ses heures, je sais et investit beaucoup de sa personne et/ou de
son argent dans ses projets, je sais...)


Thierry 13/09/2010


tu vas t'attirer les foudres là...


pierre 13/09/2010


> Ju, Thierry: je n'ai pas porté le moindre jugement dans cet article sur le débat concernant l'âge de la retraite. J'ai bien entendu mon opinion là-dessus, mais ce n'était pas l'objet de ce
billet.


Nicolas 13/09/2010


M'en fous. J'ai 44 ans...


Ju 13/09/2010


je n'ai pas sous entendu qu'il portait un jugement, désolée si je me suis mal exprimée... c'était juste un constat. On voit qu'il s'éclate dans ce qu'il fait, d'après ce qu'il écrit et de la
manière dont il l'écrit.
Et c'est vraiment beau à voir.
c'est juste domage que la majorité des gens ne soient pas dans ce cas... c'est cela que je veux dire, domage que des gens n'aient pas l'envie d'aller plus loin juste parce qu'ils n'ont pas la
ressource physique de le faire ou le budget pour profiter de leur temps libre comme l'auteur le fait ou comme je le fais aussi.


Lo 13/09/2010


"Ju" ce que tu ne comprends pas, tout comme 95% du peuple francais rassure toi, c'est que tout le monde EST comme Pierre Chappaz.
A savoir muni d'un cerveau, 2 bras et 2 jambes, au sein de la France d'aujourd'hui. Tout le monde a la possibilité de devenir un Pierre Chappaz un jour, sauf que pour ça, il va falloir faire preuve
de COURAGE, d'INGENIOSITE, de FLAIR, de PERSEVERANCE, et ne pas compter ni ses EFFORTS, ni ses heures. Et là évidement... c'est le hic, pour une population élevée dans le culte de l'assistanat.


Eric Savina 13/09/2010


Sans parler de l’assistanat, nous avons un vrai problème en France quant à notre regard sur l’entrepreneuriat. Nos « élites » s’engagent dans des « carrières » qui les éloignent de toute velléité
de création car le niveau de revenu (justifié) est trop élevé pour avoir envie de tenter l’aventure. Et pour les autres, le salariat s’impose… Nous n’avons pas cette tournure d’esprit qui permet à
d’autres de croire en leurs rêves au point de tout faire pour les réaliser. Malheureusement, c’est bien trop souvent le couteau sous la gorge (période de chômage) que l’individu prend la mesure de
ses capacités et abandonne un salariat plus subi que choisi.
En tout cas, cet article me fait le plus grand bien, ayant créé il y a quelques mois une société. 45 ans. La retraite ? Et pourquoi pas ?


Gaston Starman 17/09/2010


Ah ah, c'est fou comme un post assez marrant, dans lequel n'importe quel bord pourrait se reconnaître s'il était lu sans arrière pensée, peut tomber dans un débat franchouillard de base. D'un côté,
ceux qui voient des abus et des assistés partout, et qui ont la naïveté de croire qu'il suffit d'être talentueux et travailleur pour réussir, et de l'autre, ceux qui voient des capitalistes qui ne
se soucient pas des pauvres exploités... Ok, je caricature, mais c'est presque ça. Mais la France, les Français et tout simplement la vie sont tellement plus complexes que ces caricatures... Parole
d'un artiste de 30 ans sans bord particulier, souvent classé à gauche parce qu'il écrit des chansons revendiquant le droit à la fainéantise (si on le lit au 1er degré...), et parfois classé à
droite parce qu'il a monté 3 start-ups. Et justement, je l'ai fait surtout pour m'amuser, et aussi parce que je rêvais d'être à la retraite à 35 ans :) Allez, plus que 5 ans à tirer ? :)


Nicolas Chevallier 20/09/2010


Que signifie retraite pour la plupart des gens ? C'est sortir du groupe des actifs... Comme si il fallait choisir entre 2 groupes. Qu'avez vous fait pendant votre mini retraite? Toutes les choses
que vous aviez envie de faire, celles qui étaient inscrites sur la liste "Un jour, peut être". Puis vous êtes reparti avec une nouvelle force. Une sorte de mini retraite. C'est un schéma de travail
idéal qui correspond à notre motivation, cyclique.


Personnellement j'aimerais tout laissé tomber à 45 ans, au moins un an ou deux, pour trouver un sens à ma vie. Le travail est une (plus ou moins belle) prison dorée qui nous empêche de réfléchir
aux vraies priorités de notre vie : notre bonheur, puis celui de nos proches (ce sera déjà pas mal, ne soyons pas trop exigeant envers nous mêmes).

C'est plus facile de se dire, j'y réfléchirai à 60 (65?) ans!