Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 octobre 2010 7 10 /10 /octobre /2010 17:21

 

La polémique sur Hadopi ne s'éteint pas.

 

Malgré les efforts de communication méritoires de son secrétaire général Eric Walter, le blocage entre les internautes et le pouvoir sarkozyste reste total.

 

Personnellement, je suis un libéral-libertaire. Je me suis constamment opposé à cette loi qui heurte mes convictions concernant la liberté sur Internet. Hadopi m'a éloigné de Sarkozy dont j'avais accueilli l'élection avec enthousiasme, après les années de glaciation chiraquienne. Le Président n'est décidemment ni libéral, ni bien sûr libertaire. Sarkozy est plutôt un socialiste de droite, comme l'écrit Hashtable à longueur de billets.

 

Sarkozy veut "corriger les excès et les dérives d'Internet"

 

Ne vient-il pas de déclarer au Vatican qu'il veut "réguler Internet pour en corriger les excès et les dérives" ... A quoi peut-il bien penser, lui qui ne connait pas Internet (rappelons qu'il n'a pas d'ordinateur). Il s'agissait peut-être d'une référence à Hadopi ? Sous l'influence des lobbys des producteurs de musique, la plupart des gouvernements ont fait voter des lois pour réprimer le téléchargement illégal. Mais tous n'ont pas été jusqu'à menacer de couper l'Internet, en inventant un délit ubuesque de "non-sécurisation de l'accès". La plupart des chefs de gouvernements essayent de réprimer les internautes en douceur, mais pas Sarkozy! Il faut toujours qu'il la ramène plus que les autres.

 

Comment quelqu'un qui ne pratique pas Internet pourrait-il comprendre la formidable capacité de partage du réseau, qui rend obsolètes toutes les tentatives de colmatage des lois sur les droits d'auteur. Une députée UMP de ma région, Muriel Marland-Militello, était rapporteur du projet de loi Hadopi. Dans la même veine que son mentor, elle explique sur son blog que grâce à Sarkozy " la France est  pionniere mondiale de l'internet civilisé". Lisez son billet, que j'imagine tapé par sa secrétaire. Vous noterez son sens de d'humour tout particulier, puisqu'elle remercie les fournisseurs d'accès "qui jouent le jeu de la pédagogie pour leurs abonnés" (Free appréciera). Le blog de la dame ressemble à une note de service, vous ne pourrez pas laisser de commentaire, de toute manière elle n'a sans doute pas d'ordinateur non plus. 

 

Internet, un monde démocratique que les politiques ne comprennent pas


Jacques Séguéla, un des amis proches de Sarkozy, est obsédé par les rumeurs et l'anonymat. Depuis des années, il n'a de cesse d'appeler à la répression: "il faut déjà faire quelques exemples très durs, très sévères."

 

Le pauvre Séguéla est complètement désemparé face à ce nouveau monde qu'il ne comprend pas: "le Net n'existe pas ! Qui est le Président du Net ? Où est la société du Net ? Où est le siège social du Net ? ... Est-ce qu'il y a un conseil d'administration du Net ? C'est qui le Net ? c'est quoi le Net ?? C'est rien ! C'est vous, c'est nous, c'est là-haut...  C'est l'immatériel total."

 

Ce qu'il y a d'extraordinaire quand même, c'est l'insconscience de nos "élites", qui sont d'autant plus catégoriques sur un sujet - Internet - qu'ils ne le connaissent pas. Je parie que Séguéla n'a pas d'ordinateur non plus.

 

En général, quand on ne connait pas un sujet, on l'aborde prudemment, on ne fanfaronne pas ... mais dans le milieu des politiques, personne ne surfe. Ils ne se rendent pas compte à quel point leur ignorance les coupe de la réalité vécue par des millions d'internautes. Le réseau change le monde, en ouvrant l'accès à l'information libre, et la voie à la libre expression.

 

Si jamais un conseiller de Sarkozy niveau n-5 lit ce billet et le transmet au n-4, je lui conseille la lecture de l'interview lumineuse de Dominique Cardon sur le sujet. Internet n'a pas besoin de police pour se "réguler", c'est précisemment un espace d'auto-régulation.

 

Sarkozy est donc entouré de Séguéla et de Morland-Militello. Des membres des cercles du pouvoir qui cachent leur ignorance derrière des déclarations martiales. Les gens normaux, jeunes ou moins jeunes, pratiquent le Net à toute heure du jour et de la nuit. Loin de partager les phobies des dirigeants, ils adorent Internet!

 

Le décalage entre le vécu des gens et les discours des gouvernants n'est nulle part aussi flagrant qu'en ce qui concerne Internet. Sarkozy va perdre les élections à cause de son ignorance d'Internet.

 


 

PS: Il n'est peut-être pas tout à fait trop tard? les choses bougent du côté de l'UMP: Le Figaro a publié un article remarqué vendredi dans lequel il se désolidarise d'Hadopi.

 

 

*J'emprunte dans mon titre la formule d'Alain Badiou, le pape des maoistes, sans avoir le moins du monde rejoint sa philosophie: j'ai été vacciné contre le totalitarisme il y a bien longtemps.

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre - dans politique
commenter cet article

commentaires

Facebook 30/11/2010 23:38


Merci beaucoup pour toutes ces infos sur Hadopi !


Eric LEAL 12/10/2010 11:02


Le problème, comme toujours, est dans l'excès. Autant il me paraît effectivement tout à fait illusoire de vouloir contrôler totalement le web (même la Chine n'y parvient pas),autant l'idée
d'écarter à priori tout projet de régulation me semble également discutable sauf à accepter qu'Internet devienne une zone de non-droit.


Fabrice 11/10/2010 17:02


Je confirme, Ségéla n'a pas d'ordinateur dans son bureau, c'est sa secrétaire qui s'occupe de ce genre de choses...


WilnocK 11/10/2010 12:44


Comparer le president a un socialiste de droite, c'est un peu limite non? Surtout avec ces differentes entreprises Humano-Romano-Liberticide.
Je vois plus en lui un conservateur tel un bernique breton, accroche a son idee qu'Internet c'est un diable. Tellement mal conseille que le pape semble etre un refuge.

Parler d'Internet au pape, c'est comme parler des droits de l'homme a Kim Jong-un...


Pierre 11/10/2010 12:51



Conservateur? aux US il serait à la gauche d'Obama car il est bien plus étatiste.


Mais Hashtable explique mieux que moi pourquoi nous n'avons le choix qu'entre socialistes de droite et socialistes de gauche: http://h16free.com/2010/10/11/4803-les-mathematiques-socialistes



pafpif 11/10/2010 00:17


Je crois que Sarkozy a un iPad. Enfin si l'on considère qu'un iPad est un ordinateur, l'iPad étant la machine de Turing la plus fermée qui soit...


Mon blog politique

Suivez-moi !

logo_Twitter.jpg

Archives

Catégories