Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 novembre 2011 1 28 /11 /novembre /2011 09:26

Je suis de nature enthousiaste. Quand j'ai découvert Google Plus, j'ai été plutôt emballé par le réseau social de Google, qui me paraissait être une sorte de Facebook amélioré, dont les utilisateurs auraient été les pros que l'on trouve sur Twitter. Je me suis même dit que ce nouveau réseau risquait de faire beaucoup de mal à twitter.

Que Google Plus soit un Facebook amélioré, cela reste vrai au niveau de l'interface et des principales fonctions. En s'efforçant de réagir, je trouve d'ailleurs que Facebook est devenu de plus en plus confus, je ne trouve plus guère d'intérêt ni aux notifications ni à ma time-line. 

Que Google Plus ai attiré les pros de Twitter, c'était vrai dans un premier temps. Mais comme moi, beaucoup s'en sont éloignés pour une raison triviale: Google Plus a un défaut de construction énorme.

 

Défaut de construction

Tout vient du fait que Google a cru malin de s'appuyer sur Gmail pour créer Google Plus. Il s'est dit: chouette, nous avons des dizaines de millions d'utilisateurs de Gmail, nous allons les convertir à Google Plus. 

Ce qui pouvait sembler une bonne idée pour tenter de rattraper Facebook s'est transformé en sac de noeuds.

Déja, Google a mis des mois avant de supporter les utilisateurs professionnels de Gmail (via Google Apps). 

Aujourd'hui que c'est fait, les utilisateurs pros comme moi, qui ont en général plusieurs adresses mail, sont contraints pour accèder à Google Plus de jongler entre leurs différents comptes. Un coup Google dit "oops, nous avons un problème", un coup il n'arrive pas à rediriger vers le bon compte, ... c'est épuisant. Décourageant. Moi, j'arrête.

Si un jour Google arrive à se sortir de ce sac de noeuds, faites-moi signe. Mais j'en doute car il s'agit bien d'un défaut de construction en ce qui concerne la base même d'un réseau social, la gestion des identités.

Image-1.png

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre
commenter cet article

commentaires

Yannick Simon 16/02/2012 11:19

Salut Pierre

finalement, j'ai trouvé la solution, compatible avec tous les navigateurs.

apres avoir activé la connexion "multi compte" sur google,
j'ai mis plusieurs raccourcis dans mes favoris

http://gmail.com : pour mon compte gmail classique
http://mail.google.com/a/maxidome.com : pour mon compte google apps sur maxidome.com
http://mail.google.com/a/refnat.com : pour mon compte google apps sur refnat.com

chaque mail.google.com/a/domaine.com redirige vers la bonne adresse .. et est durable dans le temps

Miguel 28/11/2011 22:30

Ca a l'air compliqué parce que je l'ai mal expliqué :)
On se rend compte tout de même que Google pouvait pas faire autrement qu'identifier les gens par le compte gmail (qui est en fait un compte google en général), comme ils font pour tous leurs
services.
Le véritable problème est le changement rapide d'identité et cela seul le navigateur peut le proposer. C'est pourquoi google le propose dans chrome et a pas touché dans les options de compte
google.
L'avantage de gérer ses identités niveau navigateur c'est que ça marche pour tous les sites, pas seulement google :)

Hadrien.eu 28/11/2011 20:08

C'est vrai qu'il manque un moyen de fusionner des comptes en un unique compte G+. Cependant, ça ne m'empeche pas d'apprécier énormément cet excellent réseau au point de m'avoir fait abandonner
totalement Twitter et Facebook.

Miguel 28/11/2011 16:20

Bonjour, j'avais le même problème et Google est en train de corriger le problème car ils sont en train de mettre en place la multisession.
Dispo en beta dans la version actuelle de Chrome (about:flags puis 'plusieurs profils'), cela permet d'avoir autant de Chrome que de profils, un petit bonhomme apparaît en haut à gauche du
navigateur (à coté des onglets) et permet de très facilement basculer dans ses identités. L'avantage c'est qu'on synchronise aussi ses préférences, onglets, thèmes, etc. Notez toutefois que tout
cela n'est encore sécurisé, aucun mot de passe n'est demandé pour basculer d'un profil à un autre. C'est juste un moyen facile d'avoir plusieurs profils sur le net avec Chrome.
Dernier point un peu embêtant : c'est le dernier profil fermé qui est remis lorsqu'on relance un tout premier Chrome. Du coup, je suis obligé de tout fermer dans un certain ordre et mon profil
principal pour le retrouver en premier quand je relance.
Tout ça pour dire que ça arrive, que c'est encore pas tout à fait au point, mais qu'il y a des chances pour que la prochaine version de Chrome corrige ces besoins grandissants.

Pierre 28/11/2011 16:24



Merci Miguel, mais ça me semble encore bien compliqué ...espèrons que ça s'arrange un jour, mais je n'en suis pas certain, car pour moi Google Plus a un défaut de naissance, celui de s'appuyer
sur Gmail, et il ne leur sera pas facile de masquer la complexité que cela crée quand on a plusieurs comptes Gmail.



josick d'esprit agricole 28/11/2011 14:29

J'ai pu lire sur un des site de http://www.fredcavazza.net/
que ce truc d'identité de Google + était poussé par le gouvernement américain.

josick d'esprit agricole 28/11/2011 14:24

Moi je signe mes billets comme sous le nom sous lequel j'apparais ici... Et si je peux dans mon billet faire un clin d'oeil à mon pseudo, je ne m'en prive pas.
Alors voir ce pseudo disparaître, tous mes billets resignés. Non merci. J'ai pris la fuite à pleine vitesse...
Et en sus,mes partages de reader qui ne peuvent plus comme autrefois apparaître dans mes blogs (partage à l'ancienne même purement et simplement supprimé).

Lionel 28/11/2011 11:34

J'ai arrêté pour la même raison que toi Pierre.
Lassé d'avoir attendu le support de Google Apps, et maintenant qu'il est supporté aucun moyen de "fusionner" ma vraie identité personnelle et l'artefact utilisé pendant des mois pour accéder à
Google Plus.

Louis 28/11/2011 10:30

A propos de la gestion des identité, on peut remarquer que c'est ce qui leur a toujours posé problème. Ils ont un mal fou à comprendre qu'on peut avoir une boite mail "perso" (pour sa famille),
associé à un profil perso, un boite mail+profil "pour les amis" (avec qui on ne partage pas la même chose qu'avec ses amis), une boite mail pour son boulot, etc.

Bref, un seul homme peut être la réunion de plusieurs interactions sociales. C'est pourquoi on peut avoir envie de partager certaines choses sur Twitter et d'autres sur Facebook.

Raphaelle B 28/11/2011 10:23

Même constat, dès que je veux pousser un contenu sur google+ je dois jongler entre mes navigateurs ... du coup utilisation très limitée

LA MACHINE A ECRIRE .NET 28/11/2011 10:09

Je suis assez d'accord avec ce constat.

Mon blog politique

Suivez-moi !

logo_Twitter.jpg

Archives

Catégories