Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 novembre 2006 1 06 /11 /novembre /2006 10:45

J'avoue que j'étais un peu sceptique en ce qui concerne la communication de François Bayrou vis-à-vis des bloggeurs, illustrée par sa récente participation à la réunion de bloggeurs politiques dite la République des blogs. Sceptique aussi sur le sondage d'Agoravox annonçant sa soudaine popularité auprès des internautes.

Mais je viens de lire son interview dans Les Echos sur sa politique économique et je trouve ses idées claires et bien argumentées.

D'abord il affirme une stratégie: placer la France du côté de la création, de l'inventivité, de l'encouragement à entreprendre.

Voici ensuite ses principales propositions économiques: - exemption fiscale pour les auteurs de brevets résidant en France - exemption d'impot sur les bénéfices dans les premières années de la vie d'une entreprise - "small business act" calqué sur le modèle américain: obligation pour les administrations de réserver une part des marchés publics aux PME - exemption de charges pour les deux premiers emplois créés par toute nouvelle entreprise - sortir du blocage des 35 heures en permettant à ceux qui le souhaitent de faire des heures sup avec une prime de 35 % mais des charges réduites pour l'entreprise pour obtenir le même coût de revient que les heures normales.

Bayrou veut aussi diminuer le déficit de l'Etat de moitié en 3 ans pour stabiliser la dette (courageux, bien qu'insuffisant).

Il ne manque plus à ce catalogue que la reprise de la proposition du Cercle d'outre-Manche animé par Pascal Boris le président de la chambre de commerce française à Londres: défiscaliser les investissements à risque des business angels dans les startups ... Une mesure qui serait plus efficace pour l'emploi que l'actuelle défiscalisation des oeuvres d'Art, qui sont exclues du calcul de l'ISF par une décision datant de Mitterrand.

Pour en revenir à Bayrou, ses propositions me paraissent vraiment censées et capables de créer une nouvelle dynamique économique. Finalement nous risquons de nous retrouver avec au moins 3 candidats dotés de bonnes intentions sur le plan économique: Royal et son blairisme (malheureusement  accompagné d'idées irréalistes comme la proposition de double taxation des entreprises qui délocalisent), et si le PS ne choisit pas Royal ce sera sans doute l'économiste moderne et pragmatique qu'est DSK. Sarkozy, un autre pragmatique, promoteur des valeurs de travail et d'entreprise (qui a tout de même fait récemment une proposition surprenante: le "droit opposable au logement", une idée...socialiste) et maintenant Bayrou qui se pose en champion des jeunes pousses.

Si on laisse de côté les polémiques, la campagne semble avoir au moins une vertu: faire bouger les esprits dans le bon sens en ce qui concerne l'économie.

PS: Loic stp ne poste pas "chappaz vote Bayrou" ;-)

PS2: plus d'infos sur Bayrou

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre
commenter cet article

commentaires

JM Planche 08/11/2006 10:06

>ETES VOUS D'ACCORD?
Bien sûr mais le fond du problème est de pouvoir inverser une tendance lourde de "solidarité" entre grandes entreprises et "petites". La crise précédente n'a rien arrangé, bien au contraire.
Il serait intéressant, dans le cadre de mesures sur le développement durable et responsable, de pouvoir ajouter un indice de "confiance" des entreprises "éco-citoyennes". C'est à dire des entreprises qui se comportent correctement vis à vis de leurs petits fournisseurs. Elles sont encore trop peu nombreuses et mériteraient d'être mise à l'honneur, de façon à ce qu'un comportement déjà responsable soit de mise et qu'ensuite on puisse améliorer les choses.
Je vais faire circuler du mieux possible.

PS: quand à Bayrou, c'est vrai qu'il est de plus en plus étonnant ... et qu'il serait encore plus étonnant de voir un candidat des extrêmes arriver au deuxième tour plutôt que quelqu'un comme lui.

mrique 08/11/2006 07:28

Je partage votre analyse sur la qualité des interventions de F Bayrou qui se démarque nettement du peloton, mais aussi de la tieudeur du positionnement udf traditionnel : je suis de plus en plus convaincu par son discours : je pense que mon vote lui ira, moi qui ait toujours été fidèle à une autre force politique que la sienne, il est parvenu à me convaincre au niveau des idées. Souhaitons qu'il puisse aussi réunir des équipes !

Snakeboudoir 07/11/2006 10:41

Très bonne analyse en effet, on risque bien de se retrouver avec 3 candidats qui proposent quelque chose d'intéressant (au moins sur le plan économique, comme tu dis ;-))

Spok 07/11/2006 10:25

Bayrou est tout de même le seul homme politique français a avoir critiqué ouvertement la couverture faite par Tf1 de la campagne présidentielle. Ce qui considèrant le poids de Tf1 dans le monde des médias français ne manque pas de courage.

Aurélien Pelletier 07/11/2006 07:15

J'allais parler de l'interview de Bayrou sur politicshow mais je vois que c'est déjà fait. Je poste quand même pour insister et mettre mon +1 au commentaire de Miguel.
La grande question concernant le politicshow étant est-ce que Mme Royal et Mr Sarkozy y participerons? J'espère.

LE TAMPON JEUNE CREATEUR D'ENTREPRISE!!!!!!!!!!!!!!!!!!! 07/11/2006 07:03

LE TAMPON JEUNE CREATEUR D'ENTREPRISE

Je lance une idée simple, qui ne coûte rien et permettrait d'améliorer notablement le sort des jeunes entreprises: LE TAMPON JEUNE CREATEUR D'ENTREPRISE!

Sachant que la principale défaillance des petites entreprises provient d'un manque de trésorerie le tampon jeune créateur d'entreprise apposé à chaque facture client (B2B) obligerait le client quelqu'il soit à régler dans un délai de 15 jours.

En effet quand on lance sa société comme la mienne le BFR est crucial.

Bcp de dépenses, peu de rentrées et de la TVA créditrice...qui tarde à revenir.

Bref on finance l'Etat et les clients vous traitent comme si vous étiez une entreprise "normale"

Imaginez:
Capital : 10000 euros
Investissements : 5980 euros soit 980 euros de crédit de TVA
1 client à 5000 euros qui paye à 60 jours voir 90 jours...

Et bien avec le tampon jeune créateur d'entreprise qui serait fourni avec une date de péremption au moment ou l'on vous remet votre extrait KBIS les 5 K€ reviendraient très rapidement et vous pourriez vous développer plus vite.

Voilà le genre de mesures que nos politiques sont STRICTEMENT INCAPABLES DE METTRE EN OEUVRE.

Pourquoi ? Car ils n'ont jamais mis les mains dans le cambouis....

Voilà je propose une solution simple qui ne coute rien à l'ETat et favorise les défections d'entreprise.

QUi est pour?

Faites passer le message. Cette idée est faite pour être reprise par nos futurs candidats.

Elle est concrète et ne coute rien à personne.

Les entreprises installées ayant une trésorerie forcément meilleur que nos futures gazelles.

ETES VOUS D'ACCORD?
FAITES CIRCULER.

Merci.

Pierre Gonzva 07/11/2006 02:54

Le blairisme de Ségolène, je demande à voir. Son idée de double taxation pour "lutter contre les délocalisations" est parfaitement inepte. Malheureusement, je crois qu'elle révèle bien le fond de sa pensée.
J'ai posté sur mon blog à ce sujet :
http://pierregonzva-finance.blogspot.com

Don JakchiraK 07/11/2006 02:31

Bayrou casse les clivages classiques gauche-droite, fait preuve de cohérence, de modernité et de pragmatisme.
J'éspère le voir au second tour.....

Miguel Membrado 07/11/2006 02:12

Tout à fait d'accord avec votre analyse, c'est très frappant. Il faut aussi absolument écouter son interview vidéo dans polictic'show :

http://blpwebzine.blogs.com/politicshow/2006/10/politicshow_fut.html

Bien que longue de presque 3h, elle est passionnante. Je pense que c'est une interview historique, car d'une part elle démontre que les médias traditionnels sont largués face à la blogosphère (on va enfin avoir accès, en détail, à ce que pense un homme politique, là où les médias traditionnels saucissonnent tout et ne renvoient qu'une image partielle, voire biaisée de la réalité), d'autre part c'est la première fois que l'on voit un homme politique se livrer avec autant de sincérité et de bon sens, et oser parler publiquement des vrais problèmes qui rongent notre gouvernance française et de ses dérives totalitaristes.
Nous sommes beaucoup à avoir découvert Bayrou grâce à l'internet !
Nous vivons une époque charnière.

Mon blog politique

Suivez-moi !

logo_Twitter.jpg

Archives

Catégories