Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 novembre 2006 1 06 /11 /novembre /2006 10:45

Les quotidiens français ont donné une importance assez considérable à un accord qui me paraît assez secondaire: Microsoft va épauler Novell contre Red Hat pour distribuer son package Linux. Bon, et alors? De la à titrer "Microsoft reconnait le logiciel libre"....?

Belle opération de communication en tout cas pour les deux éditeurs. Mais qu'en pensent les Linuxiens?

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre
commenter cet article

commentaires

nroff 11/11/2006 12:40

j'aime bien l'echange entre Matthieu et Julien: l'un le voit comme un suppo de satan (alais m$) car il blogue partout où il peut en faveur de m$. l'autre s'en defend car il serait tombé dedans qd il etait petit.
il suffit effectivement de visiter le site de m. codorniou pour comprendre ses liens etroits avec m$.

la toile est pleine de surprises :-)

Pierre / Citronjaune 08/11/2006 10:43

Le libre n'a pas pour but de reconnaitre la propriété intelectuelle. Il a pour but de développer des logiciels de matière collaborative. Ceci ne peut se faire que pas une cession de droit d'utilisation du code.

Ce n'est donc pas du tout la même démarche que le développement d'un logiciel propriétaire.

Ce que démontre cette opération. C'est que les journalistes ont toujours du mal à comprendre le monde des logiciels. Tout ceci nécessiterait un peu d'éducation.

Olivier Ezratty 08/11/2006 04:46

Effectivement pas de quoi fouetter un chat.

La notion de "reconnaissance" ne veut rien dire. Ce n'est pas comme si le Hamas reconnaissait le droit à l'existence d'Israël ou les turcs, le génocide des arméniens. Cela fait pas mal de temps que Microsoft "reconnait" Linux et doit bien faire avec. D'où interopérabilité et tout le toutim. L'accord avec Novell, c'est de la bonne vieille real-politik. Et Microsoft a visiblement un peu calmé son jeu sur les brevets.

J'ai aussi commenté cette annonce, notamment sur ses modalités pratiques dont certaines sont tout de même assez originales (les coupons de Novell Linux Enterprise Server achetés par MS qui seront placés dans certaines boites de Windows Server - cela ressemble à un échange ou à une transaction déguisée), sur mon blog : http://www.oezratty.net/wordpress/2006/novell-partenaire-de-microsoft/.

Julien 07/11/2006 12:25

Tu as raison Jonathan, Microsoft ne sera jamais un acteur du libre, pour la simple et bonne raison que le libre ne reconnait pas la propriété Intellectuelle, et que c'est la base du business de Microsoft, et des acteurs du monde de la technologie en general.(hors SSII).
Ce deal vise juste à satisfaire les clients qui ont des archis mixtes et c'est plutot une bonne chose.

Precision pour Matthieu le gentil benevole du libre: Heureusement, je ne suis pas payé par microsoft pour blogger, et je bloggais bien avant d'y travailler. Tu pourras constater que mon blog n'est pas hebergé par MSDN, mais par Typepad. C'est donc un avis perso.

Jonathan 07/11/2006 11:22

Bonjour,

Je suis d'accord avec Matthieu, il n'est ici pas question du monde libre.
Il est vrai que Linux a été, et continue, d'être le symbôle du libre mais cela fait bien longtemps qu'il a été "privatisé", comme l'autorise la licence libre, pour devenir une solution propriétaire. On pourra d'ailleurs se féliciter du succès qu'il a rencontré sous sa forme commerciale et industrielle.

Maintenant dire que le libre collabore avec Microsoft ou que Microsoft participe au monde du libre, c'est avant tout une illusion. Pour vous le prouver, renseignez-vous sur le nombre d'avocats qui travaillent chez Microsoft pour défendre ses licences, et sur le conflit avec la Communauté Europpéenne concernant les codes sources des OS....
Microsoft ne fait pas partie du libre parce que fondamentalement il n'en partage pas les valeurs.
Ce n'est pas le dénigrer que de dire cela, c'est juste repréciser les intérêts de l'un et des autres.

Jonathan

Matthieu Faure 07/11/2006 10:38

préambule: à la différence de M. Codorniou, je ne suis pas payé pour répondre sur tous les blogs qui évoquent la question du logiciel libre ;)

Pour répondre à ta question Pierre, les linuxiens savent bien que Novell n'est qu'un éditeur de distribution linux parmi tant d'autres. On élimine donc illico les raccourcis journalistiques du genre "Microsoft signe un accord avec linux".

Ceci étant dit, qu'en est-il réellement. Du côté du logiciel libre: rien. Du côté du logiciel propriétaire: 2 entreprises signent un accord sur leurs briques logicielles propriétaires. OK, rien de plus. De quoi on parle ? De tout sauf de libre.

Evidemment, Microsoft trouve son intérêt à brouiller les pistes et rendre floue une situation très claire. On mélange allègrement linux, libre, propriétaire, Oracle, et propriété industrielle. Secouez tout ça, chacun y comprend ce qu'il veut.

Quant à la prétendue absence de propriété intellectuelle, ce n'est qu'une n-ième tentative alarmiste à l'aide de grands mots. Dans le libre, on appelle ça FUD (pour Fear, Uncertainty and Doubt; peur, incertitude et doute) ça n'émeut plus personne, ça fait plus de 10 ans que ça dure :)

MAtthieu
--
Association pour le Logiciel Libre
Vice président (bénévole bien entendu ;) )

Guy Hervier 07/11/2006 02:57

Contrairement à ce qui est écrit plus haut, je crois au contraire que c'est un accord (très) important qui va changer le paysage des systèmes d'exploitation. Peu importante si Microsoft partage les valeurs du libre ou pas, ce n’est pas vraiment le sujet. Microsoft ne fait pas de la philosophie, mais vend des logiciels. Je crois que c’est une évolution qui est sans doute lié à la montée de Ray Ozzie et au recul pris par Bill Gates. Dans le monde de l’entreprise, il y a deux distributions majeures et Novell est l’une d’elles. C’est aussi une bonne chose pour Novell dont la stratégie Linux est un peu à la peine.

Microsoft va pouvoir proposer ses logiciels sur la plate-forme Novell SuSE ; le Gartner l’avait annoncé il y a déjà longtemps.

Microsoft va pouvoir aussi accéder à la plate-forme Mono, le framework Microsoft .Net sur différentes versions de Linux. Autrement Visual Studio .net pourra être un outil de développement sur Linux et se mettre à niveau avec J2EE.

Julien 06/11/2006 11:49

From me:
- MS reconnait que Linux doit bien fonctionner sur certaines plateformes MS et s'engage à favoriser et optimiser l'interoperabilité, pour satisfaire les clients Linux & MS
- Novell reconnait la propriété intellectuelle de MS et verse des royalties à MS pour proteger ses clients.

Pierre, c'est en effet une annonce importante, car la propriete intellectuelle etait absente de ce monde là jusqu'ici.
Le probleme se pose maintenant pour Red Hat, pris entre l'enclume MS et le marteau Oracle.

Mon blog politique

Suivez-moi !

logo_Twitter.jpg

Archives

Catégories