Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 juin 2007 3 27 /06 /juin /2007 03:43

Ma rencontre avec Netvibes et son créateur Tariq Krim en 2005 a été un coup de foudre. J'ai flashé sur le service, innovant, simple et puissant, et adoré l'idée d'avoir mon propre portail personnalisé.

Immédiatement impliqué dans Netvibes comme investisseur, je suis devenu co-directeur général quand les choses ont commencé à prendre de l'ampleur au printemps 2006. J'ai rassemblé autour de Tariq une équipe expérimentée (Freddy Mini et son équipe de biz dev, Annabelle Malherbes aux finances). J'ai favorisé l'entrée de capitaux risqueurs (Index et Accel) pour financer le développement de la société.

L'année qui vient de passer a été passionnante mais elle s'achève sur le constat d'un désaccord entre moi et Tariq, ce qui me conduit à partir.


Le parcours de Netvibes

Netvibes est un outil plébiscité par les bloggeurs et les professionnels du web2.

Le buzz autour du service a été impressionant. Tariq a présenté lors de conférences sur toute la planète sa vision originale de l'évolution de l'Internet...une vision qui en a séduit beaucoup, moi le premier.

Ainsi pris une part importante de l'audience des lecteurs RSS .

Mais cette audience de professionnels reste somme toute limitée, et pour moi il était essentiel de faire évoluer le service vers le grand public. Ce qui implique de distribuer Netvibes très largement, notamment à travers les Univers thématiques, pour mettre en contact le grand public avec le service de manière contextuelle.

Par ailleurs, j'ai toujours considéré comme essentiel de bâtir un modèle d'affaires rémunérateur, qui pour moi passait à court terme par les Univers et à moyen terme par la distribution de widgets.

Mais Monsieur tout-le-monde n'a pas forcément ni l'envie ni le besoin d'investir le temps nécessaire pour personnaliser son expérience Internet...Netvibes reste encore un outil pour les utilisateurs avancés, malgré tous nos efforts.

Pour moi la diffusion de Netvibes sous forme d'Univers thématiques comme celui du Figaro est un début de réponse, pour mettre en contact le grand public avec le service de manière contextuelle.

Le développement de pages publiques dotées de fonctions sociales est un autre axe primordial pour développer l'usage du service. C'est je crois pour bientôt.

Immédiatement impliqué dans Netvibes comme investisseur, je suis devenu co-directeur général quand les choses ont commencé à prendre de l'ampleur au printemps 2006. J'ai rassemblé autour de Tariq une équipe expérimentée (Freddy Mini et son équipe de biz dev, Annabelle Malherbes aux finances). J'ai favorisé l'entrée de capitaux risqueurs (Index et Accel) pour financer le développement de la société.

Tout au long de cette période j'ai surtout eu deux obsessions:
- aider Tariq à

J'ai  favorisé l'émergence des Univers, tout en explorant d'autres sources de revenus potentielles (distribution de widgets, affiliation).


Grande question

Qui a besoin de personnalisation? C'est certainement la grande question pour une société comme Netvibes et pour beaucoup de sites internet. 

Netvibes a été plébiscité par les bloggeurs et les professionnels du web2, et a ainsi pris une part importante de l'audience des lecteurs RSS .

Mais Monsieur tout-le-monde n'a pas forcément ni l'envie ni le besoin d'investir le temps nécessaire pour personnaliser son expérience Internet...Netvibes reste encore un outil pour les utilisateurs avancés, malgré tous nos efforts.

Pour moi la diffusion de Netvibes sous forme d'Univers thématiques comme celui du Figaro est un début de réponse, pour mettre en contact le grand public avec le service de manière contextuelle.

Le développement de pages publiques dotées de fonctions sociales est un autre axe primordial pour développer l'usage du service. C'est je crois pour bientôt.

Gros Buzz

37 million de résultats sur Google pour Netvibes...un chiffre astronomique qui illustre mieux que tout l'effet boule de neige du buzz dans la blogosphere et les medias.

Image_8_2

Audience fidèle

Beaucoup d'utilisateurs de Netvibes en ont fait leur page de démarrage. Une fois adopté, le service est réellement addictif.

Le nombre de pages personnelles créées depuis le lancement du service se situe au-delà de 10 millions, et le nombre de visiteurs uniques mensuels, en croissance régulière, est proche de 2 millions.

Au-delà de la population des bloggeurs et des professionels du Web, il lui reste à conquérir le grand public.


Les raisons de mon départ

Les désaccords que j'ai avec Tariq concernent la stratégie essentiellement la stratégie de distribution et de monétisation. Il n'est pas d'usage d'exposer en public ce genre de choses, aussi je me contenterai de dire que ces désaccords sont anciens et que nous n'avons pas pu les règler.

Je quitte donc ce beau projet pour me consacrer pleinement à Wikio..

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre
commenter cet article

commentaires

Mon blog politique

Suivez-moi !

logo_Twitter.jpg

Archives

Catégories