Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 avril 2010 2 06 /04 /avril /2010 11:39

L'impact de Twitter et de Facebook sur la blogosphere est un sujet déja maintes fois débattu. Mais je voudrais y revenir pour réfléchir avec vous au nouvel écosystème de l'information qui se met en place, et essayer de discerner quelques pistes pour l'avenir.

1- Moins de jeunes blogueurs et davantage de trentenaires

Image 125 Un étude américaine de l'institut Pew montre que les jeunes se détournent largement du blogging au profit de Facebook, cet hotel communautaire ou il fait si bon socialiser, chatter, draguer, ou simplement partager des photos.

Certaines formes de blogging, on pense aux Skyblogs en France, on pris cette évolution de plein fouet. Chez Canalblog ou Overblog, d'après ce que j'en sais, un pic de créations de nouveaux blogs a été enregistré en 2007-2008 , et depuis cette date le flux de nouveaux blogs se maintient.

 Dans la tranche des 18-29 ans, on constate une évolution similaire à celle des ados.

Mais la tendance s'inverse pour les plus de 30 ans, ce qui est intéressant. Les trentenaires bloguent moins que les plus jeunes (manque de temps disponible?), mais ils bloguent de plus en plus. Avec une tendance à préfèrer avoir leur chez soi numérique (leur blog), plutôt que d'habiter à l'Hotel (les réseaux sociaux).

2- Le Futile, Le Bouche-à-Oreille et l'Information

Avant Facebook et Twitter, il me semble qu'on pouvait discerner trois grands types de contenu sur les blogs.

*Le Futile: ma vie, mes photos, mes humeurs.

*Le Bouche-à-Oreille: ce que j'aime et n'aime pas, les articles qui m'ont tapé dans l'oeil (et sur lesquels je peux éventuellement réagir)

*L'Information et l'Opinion: mes infos (souvent originales si je suis un expert ou un passionné), mes avis, mes analyses, mes débats.

Comment est-ce que Facebook et Twitter ont changé tout ça?

Image 126 Les Skyblogs ont pratiquement disparu, les journaux intimes tenus sous forme de blog sont moins nombreux car Facebook a réalisé une OPA sur le Futile. Je ne veux pas dire par là qu'on ne trouve que du futile sur Facebook, mais c'est son point fort. L'étude Pew mentionne d'ailleurs que Facebook, qui génère davantage de trafic que Google News (mais moins que Google, bien sûr) sur les sites de presse, renvoie surtout du trafic vers des medias people. 

Dans le Bouche-à-Oreille, ce qui est important c'est la rapidité. Une info ne vous intéresse que si vous ne l'avez pas déjà entendue. D'ou l'éternelle précipitation des journalistes, puis des blogueurs, à être les "premiers" sur l'info. Google ne s'y trompe pas, qui indexe durablement mieux les sites qui se sont positionnés les premiers sur un certain type d'info. Voyez la ruée actuelle pour se placer sur les termes liés à l'Ipad. Mais en matière de rapidité, le temps réel introduit par Twitter a changé la donne: rien ne va plus vite que Twitter pour diffuser une info sur le Web. Malgré les efforts de Google et d'autres acteurs pour accélèrer la vitesse de diffusion des flux RSS, il se produit un basculement du lectorat des lecteurs RSS vers Twitter, qui a mis la main sur le Bouche-à-Oreille.

En revanche, pour l'Information et l'Opinion, le blog reste irremplaçable. Essayez donc de résumer ce billet en 140 caractères! Je ne l'aurais pas davantage rédigé sur Facebook. Quoi qu'on en dise à chaque nouveau tremblement de terre, les réseaux sociaux sont essentiellement des caisses de résonance. Peu d'information y est produite, c'est surtout de distribution de l'info qu'il s'agit.

Il me semble donc que s'il y a moins de blogs, il n'y a pas moins de blogs de qualité, au contraire. Les publications sur les blogs sont devenues plus réfléchies, plus élaborées. Les meilleurs blogs d'information et d'opinion jouent dans la même ligue que les medias professionnels, avec une touche d'authenticité en plus car il s'agit de medias véritablement personnels, ou le blogueur écrit seulement quand il en a envie, sans avoir de comptes à rendre à un rédacteur en chef. Pour se convaincre de la qualité de ces blogs, il suffit de parcourir les plus connus sur des thèmes de société, de culture, de droit, d'international, de science ...

3- Quelles conséquences?

Tenir un blog reste et restera le meilleur moyen pour diffuser ses idées sur Internet, le point d'ancrage pour échanger avec la communauté.

Les blogs, Facebook, Twitter, sont des medias sociaux: ils alimentent une conversation désormais éclatée en différents lieux, et donc malheureusement un peu décousue. Sur Twitter, l'échange d'arguments trouve vite son terme en 140 caractères. Sur Facebook les commentaires sont parfois plus étoffés, mais beaucoup se limitent à un clic sur j'aime/j'aime pas. La communauté qui suit les blogueurs, comme vous qui me suivez sur Twitter, Facebook ou sur via mon Flux RSS, s'aggrège sur l'une ou l'autre des plateformes au gré des rencontres. Mais sans conteste, le blog reste le lieu des échanges les plus argumentés et suivis.

Le grand chamboulement causé par Facebook et Twitter concerne la distribution de l'information. Hier encore les visites sur les blogs ne provenaient que de Google et des flux RSS, aujourd'hui il faut compter avec les réseaux sociaux, devenus une sorte de revue de presse communautaire, plus ou moins désordonnée. Les moteurs de recherche, comme Google, et les services de suivi de la blogosphere doivent impérativement évoluer pour suivre les liens: autrefois publiés sur les blogs, beaucoup de liens sont désormais publiés sur Twitter et sur Facebook. Ces liens qui sont l'expression de l'intelligence collective vont d'ailleurs permettre de construire une nouvelle génération de services pour suivre l'information. L'ami Jean y travaille ...

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre
commenter cet article

commentaires

See Mee 23/04/2010 06:18

Merci de votre réponse. Je vais vérifier, mais si c'est en javascript, cela ne marchera pas sur mon blog en Wordpress.com (et en plus je n'ai pas accès au code).
J'ai du laisser la fenêtre ouverte pour voir s'il y avait d'autres commentaires à la suite du mien : c'est l'inconvénient quand les systèmes d'abonnement sont compliqués ou restrictifs ! Du coup comme je commente assez souvent, j'ai toujours plein de fenêtres ouvertes !

pierre chappaz 21/04/2010 12:47

> See Mee: merci de votre visite et de votre commentaire, comme vous dites "Les uns nourrissent les autres et seuls les blogs permettent d'entrer en relation sur des questions de fond".

Au fait, l'outil "ils parlent de cet article" n'est pas un outil Typepad, c'est un widget Wikio que vous pouvez mettre sur votre blog :-)

See Mee 21/04/2010 12:19

En fait, le lecteur de passage arrive-t-il via un flux RSS ? S'il est abonné, ce n'est plus un lecteur de passage, cela a de grande chances d'être plutôt un fidèle ! Les lecteurs de passage viennent surtout des moteurs de recherche (et, comme vous le dites, également de Twitter)... et ont tendance à repartir très vite sans commenter ni dire merci.
Mais, de ma propre expérience, à force de ne faire que passer sur les mêmes blogs, on finit par repérer quelques références, et par oser commenter. Les uns nourrissent les autres, mais seuls les blogs (et peut-être les forums) permettent effectivement d'entrer en relation sur des questions de fond.
Et l'outil TypePad que vous affichez ("ils parlent de cet article") est bien utile pour que l'échange rebondisse !

pierre chappaz 13/04/2010 11:46

> mon iPhone m'a tuer: sur Typepad il existe une fonction pour "bloquer" en haut de page un billet jugé plus important ou permanent que les autres (je l'utilise pour afficher "Me suivre sur twitter et facebook")

Mais gardons à l'esprit que le lecteur de passage arrive souvent sur un blog via un flux rss ... donc directement sur le billet qui l'intéresse.

Ninegoal 13/04/2010 11:38

Pour le moment, c'est un phénomène à la mode. Attendons de voir d'ici quelques mois, années ... Qui saura innover et trouver une autre idée qui fascinera autant de monde?

Je ne pense pas que Skyblog, Myspace ont disparu. C'est juste qu'on en parle pas!

mon iPhone m'a tuer 13/04/2010 09:12

Bonjour, analyse très bien vue. Outre les blogs, il y a aussi les sites à gros forums (comme Futura Science ou Comment ça marche) qui réalisent de la distribution d'information utile (le forum lui-même comme lieu d'échanges de fond).

Je me demande si une partie des gens faisant un usage sérieux de blog ne vont pas rechercher à l'avenir l'équivalent des premiers "site perso". Car le blog est né sur une logique de journal intime au quotidien ne correspondant pas forcément à l'exercice "sérieux" vers lequel il tend. Par exemple, on est obligé de hiérarchiser par date (dernière info = dernière en date), alors que l'on peut estimer que certains papiers sont plus importants ou plus permanents que d'autres et devrait apparaître en bonne position pour le lecteur de passage.

Personnellement, je fais des blogs par défaut car ils sont très simple d'usage, très intuitifs, et je ne suis pas à l'aise avec les outils trop complexes. Mais e soi, je préférerais des outils différents avec une part de la une dédiée à des billets d'actualité (logique blog) et une autre part dédiée au fond (logique site). Le tout étant si possible aussi facile de manipulation qu'un blog!

Pierre 07/04/2010 10:15

Tiens, cest vrai, il ny a pas de jaime pas ... je fais un tour sur facebook à peu près tous les jours, mais jai écrit trop vite :-)

Romain 06/04/2010 11:02

"beaucoup se limitent à un clic sur j'aime/j'aime pas" : vous ne devez pas être un adepte de Facebook. Il n'y a pas de bouton "j'aime pas", il ferait des malheurs !

pierre chappaz 06/04/2010 05:15

> Pierre: je n'ai pas de stats pour les Skyblogs, tout ce que je vois c'est que le trafic du site skyrock.com a été divisé par deux depuis 2008 selon Google trends. Et les ados que je connais ont abandonné les Skyblogs et MSN au profit de Facebook.

pierre chappaz 06/04/2010 05:00

> Frédéric: merci de ta visite. Tu as raison Facebook est une boite noire pour Google, ce qui ne peut que les inquièter! Facebook pourrait faire un joli deal avec Google, un donnant-donnant: Google indexant encore plus de pages Facebook, Facebook fournissant les data sur les liens au moteur ... on peut rêver! en attendant il y a Twitter, certes plus petit en trafic, mais les utilisateurs de Twitter sont ceux qui publient le plus de liens

Pierre Col - Kizz TV 06/04/2010 03:12

Euh, Pierre, derrière ta phrase lapidaire "Les Skyblogs ont pratiquement disparu" il y a des chiffres d'audience en pages vues, en visiteurs uniques ou en temps d'attention ?

Pour autant je suis d'accord avec toit : Facebook et Twitter (ainsi que Linkedin et Viadeo qui se sont intelligemment mis aux statuts et liens) contribuent à séparer l'écume de la vague, et à devenir le véhicule du (plus ou moins) futile et de la rediffusion d'infos "venant d'ailleurs", là où les blogs (et évidemment sites de médias "officiels") sont de plus en plus le lieu où se fait la réflexion de fond et l'info approfondie... avec des commentaires parfois très pertinents parce que rédigés et argumentés !

Frederic Montagnon 06/04/2010 01:42

Et tout cela pose une vraie problématique, que Google a bien identifié: comment récupérer les liens publiés sur Facebook pour continuer à alimenter les algorithmes des moteurs de recherche? Ils sont en effet complètement dépendant de la capacité à les identifier, ce que ne permet pas Facebook.

C'est là un vrai levier que possède Facebook (je ne parle volontairement pas de Twitter qui reste tout petit) sur Google.

Mon blog politique

Suivez-moi !

logo_Twitter.jpg

Archives

Catégories