Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 octobre 2007 7 28 /10 /octobre /2007 11:31

Relaxline développe un site pour le moins original, et utile en notre époque de stress et de surmenage.

Il s'agit d'un "assistant personnel de relaxation" pour apprendre à se relaxer en ligne. Payant, bien sûr.

Il n'est pas encore possible d'acheter sur le site, mais j'ai pu tester l'assistant et cela m'a fait un bien fou! je suis presque accro au bout de quelques minutes de détente musculaire et de respiration profonde...

Image_6 L'assistant Relaxline est un professeur de relaxation. A tout moment vous pouvez le lancer pour prendre quelques minutes de relaxation, de méditation, ou de respiration, selon vos besoins et le temps disponible.

Il n'y a rien de révolutionnaire dans les méthodes de relaxation proposées (bruits de vagues, voix de velours, ...) , mais ce qui est très innovant, c'est d'utiliser son ordinateur pour se relaxer! Une sacrée idée...La mise en forme modulaire des cours et la personnalisation du "profil de relaxation" sont bien pensés. La qualité de réalisation des séquences est proche de la perfection, dommage que ce ne soit qu'en anglais (pour l'instant).

Cathy et moi nous aimons beaucoup! nous faisons partie des gens qui seraient prêts à payer pour accèder à ce genre de service. Mais est-ce qu'il y a beaucoup de gens dans notre cas?



envoyé par DJ_ZenCool


Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre - dans startups
commenter cet article

commentaires

SL 05/12/2007 08:13

Yozen, j'ai un peu de mal à vous suivre (votre nouveau message contredisant point par point votre message précédent) mais j'accepte bien volontiers vos excuses. Sur le fond, vous comprendrez que je ne pouvais laisser passer l'affirmation selon laquelle SelfRelax ne repose pas sur une base scientifique, affirmation qui, comme vous l'avez constaté, a eu sur moi un effet relativement éloigné de la relaxation, et que vous retirez heureusement aujourd'hui. Si la vigueur de ma réponse a au moins eu le mérite de vous inciter à un peu plus de prudence et, j'insiste, de rigueur scientifique (l'observation précède la conclusion), elle n'aura pas été totalement inutile.

Yozen 05/12/2007 06:03

Cher SL,

Comme vous l’indiquez fort justement, je n’ai pas testé SelfRelax. Et pour cause car loin de moi l’idée de chercher à comparer des outils ou des technologies. Je suis sincèrement désolé de cette méprise car je pensais simplement me trouver sur un forum ouvert aux discussions sur les solutions d’aide et d’accompagnement et non sur un blog spécifique à l’activité et aux développements de la société Relaxline. Mon message était donc tout à fait général et informatif et non comparatif, et sûrement pas dirigé contre la société Relaxline.

De fait, j’ai été surpris par la brutalité de votre commentaire mais il s’agit certainement d’une erreur réciproque de compréhension.
Je sais pertinemment qu’un certain nombre de produits, tout aussi sérieux et validés scientifiquement, peuvent produire des effets comparables à ceux produits par Symbiofi et sa technologie Symbioline. De façon plus générale, j’approuve toutes ces solutions interactives qui permettent d’optimiser la gestion de son stress et d’apprendre à se relaxer : elles peuvent être pertinentes, efficaces et parfaitement sérieuses si du moins elle sont appuyées par des études cliniques et un encadrement scientifique de qualité.

Et j’encourage tous vos lecteurs à tester les outils d’aide à la gestion du stress et à la relaxation développés par Relaxline et Symbiofi.

Très cordialement

SL - RelaxLine (candidat n°1) 28/11/2007 03:13

Bonjour à tous,

A quelques encâblures de la fin du concours, voici quelques réponses à vos commentaires :

- Tout d'abord, nous sommes désolés de ne pas avoir fourni d'accès de test aux lecteurs de Kelblog (comme Cathy et Pierre nous l'avaient suggéré) mais nous préférons garder le concept totalement confiné jusqu'au lancement B2C prévu pour début 2008 aux USA. Jusqu'à présent, nous connaissons précisément toutes les personnes qui ont vu marcher l'appli de l'intérieur, soit après signature d'un NDA, soit parce que nous leur faisions totalement confiance.

- Pourquoi alors décrire l'appli sur notre site ? Nous avons pu constater, sans exception et à notre grand étonnement, qu'il n'était apparemment pas possible de comprendre l'appli sans en avoir vu une démo, et cela quelque soit l'interlocuteur et son degré d'expertise. Les quelques pages de notre site constituent le minimum nécessaire pour soutenir notre prospection B2B aux USA et sont écrites uniquement pour les gens auxquels nous avons déjà pu montrer une démo. Pour les autres, elles restent manifestement (étrangement ?) impénétrables.

- Valerie from Zurich > Thanks for the "SaaS" buzzword! To answer your question, the app doesn't necessarily block incoming calls and sms on mobile phone (you can put it on silence mode beforehand if you wish).

- Laure > Merci pour ton commentaire. Cela dit, notre but n'est pas de remplacer les "relaxologues à 60 euros". En effet, alors que quasiment chacun de nous a besoin de techniques de relaxation à un moment ou à un autre pour telle ou telle raison, quasiment personne n'a le temps ni l'argent, ni parfois le courage, de trouver puis d'aller voir suffisamment régulièrement un professionnel de la relaxation (qui peut être psychologue, sage-femme, infirmière, docteur, psychiatre, "coach", etc...). Nous visons l'immense majorité des gens qui seraient bien contents d'avoir cette possibilité sur leur mobile ou sur leur ordinateur.

- Thomas Nonque > Pour que des services payants fonctionnent (en B2C), une bonne stratégie est d'attirer beaucoup de monde par un premier niveau de service gratuit puis de proposer des add-ons payants ("à forte valeur ajoutée" comme on dit) que les gens voudront absolument avoir. Rendez-vous dans quelques semaines/mois...

- Alexandre > SelfRelax n'a vraiment rien à voir avec Workrave. Notre concurrent le plus proche dans l'idée est peut-être www.pzizz.com

- Julien Lopizzo > Si des media souhaitent avoir un petit utilitaire gratuit de relaxation sur leur site (ce qui est d'ailleurs le cas puisque nous discutons avec certains d'entre eux, toujours aux US), nous serons heureux de le leur fournir, et gratuitement, sans même la moindre publicité à l'intérieur. Pourquoi alors dépenseraient-ils du temps et de l'argent à essayer de refaire ce que nous avons mis des années et pas mal de sueur à mettre au point ?
Quant à l'utilisation sur PC, elle a de gros débouchés potentiels aux USA via notamment les assureurs de santé privés ("health plans") qui proposent à leurs membres de suivre des wellness programs online sur leurs portails web. Mais l'essentiel du business B2C d'ici 2 à 3 ans se fera évidemment sur le mobile (SelfRelax fonctionne déjà sur plusieurs types de mobiles). En toute sincérité, quasiment tous ceux qui ont utilisé l'appli sur PC ont réussi comme manifestement Pierre et Cathy à se relaxer profondément en faisant abstraction de la machine, ce qui était effectivement loin d'être évident à la base. C'est d'ailleurs peut-être ce qui donne la meilleure idée de la puissance de la chose : elle peut relaxer de façon quasi-infaillible les gens sur leur PC, objet anti-relaxant par excellence.

- Bénoît Rémy > Ce qui précède répond pour l'essentiel à tes interrogations.

- Laurent > Ce qui précède explique pourquoi notre site a pour l'instant un coté web 1.0 "faut payer pour voir"... RDV dans qq temps. L'idée de casque de visionnage n'est pas si futuriste que cela (www.virtuallybetter.com) mais le problème est que la stimulation visuelle annule l'essentiel de l'effet relaxant, sauf peut-être pour certains pratiquants de très haut niveau (le Dalaï Lama pourrait méditer profondément même en jouant au ping-pong).

- Marcel > Oui, ce que je raconte dans la video n'est pas exactement "self-explicit", et oui, c'est fait exprès. Si tout se passe bien, tu devrais avoir les réponses à tes questions d'ici une petite dizaine d'années (méditation et information, psychanalyse et google, bouddhisme et système d'exploitation..."). Ce qu'on a en tête est extrêmement excitant, le tout sera de le réaliser.

- Pierre > la "relaxation" au sens où nous l'entendons n'a rien à voir avec la simple distraction passagère que peuvent procurer une video Youtube ou un jeu video, mais là encore, ça ne peut pas s'expliquer, ça ne peut qu'être expérimenté et ressenti. En gros, il s'agit d'atteindre volontairement et très rapidement un état physiologique de sommeil profond tout en étant parfaitement conscient et extrêmement concentré. C'était auparavant réservé à ceux, évidemment peu nombreux, qui pouvaient se l'offrir et y consacrer le temps nécessaire (la plupart des grands sportifs et artistes l'utilisent pour gérer le stress avant épreuve, visualiser des gestes ou des phases de jeu, ou récupérer après effort). L'un des buts de RelaxLine est justement de démocratiser massivement cet "outil".

Merci à tous pour vos commentaires, et nous espérons à très bientôt.

Yozen 08/11/2007 09:58

Bonjour,
Dans un genre plus poussé et plus innovant, je vous invite à jeter un oeil sur les solutions interactives développées par une jeunde startup française Symbiofi (here : http:/www.symbiofi.com). Grâce à un procédé réellement innovant associant le biofeedback à des exercices de respiration et de relaxation, SYMBIOFI propose un outil interactif (3D temps réel) et didactique pour rendre la pratique de la cohérence cardiaque accessible au grand public. Différents exercices sont proposés : la plage, l’aviron, le safari ou le jardin zen. Un vrai Serious Games reposant cette fois sur une base scientifique.

SL 08/11/2007 01:06

Chez Yozen,

Vous avez tout à fait raison de faire la promotion de votre produit. Par contre, il n'est pas très "correct", ni intellectuellement très honnête de votre part d'affirmer que SelfRelax, que vous n'avez pas essayé et encore moins compris, est moins "poussé", moins "innovant" et surtout ne repose pas "sur une base scientifique". Si vous croyez vraiment en votre produit, vous ne devriez pas avoir besoin de vous abaisser à attaquer de cette façon ceux qui semblent le concurrencer, voire le surpasser.

Quelques éléments de reflexion :

1) Nous connaissons très bien ce que vous faites puisque deux des fondateurs de RelaxLine, psychiatres que l'on qualifiera de "renommés", ont travaillé directement sur ces sujets. L'un d'eux, ancien président de l'AFTCC (Association Française des Thérapies Cognitives et Comportementales), a mené la phase française du projet de recherche international "VEPSY UPDATED, Telemedicine and Portable Virtual Environments in Clinical Psychology" qui a, entre autres, testé des outils tels que le vôtre. Vous conviendrez que nous sommes hélas encore bien loin de ce que l'on peut trouver aux USA où ce domaine a bénéficié d'investissements colossaux, notamment chez des sociétés comme Virtually Better (www.virtuallybetter.com), WildDevine (www.wilddivine.com) ou HeartMath (www.heartmath.org/today/stress2_movie.html) dont les produits ont, sur le plan scientifique comme sur le plan de l'expérience utilisateur, quelques années-lumières d'avance sur le vôtre.

2) Nous participons au projet de recherche européen NUADU (google "nuadu selfrelax") mené par un consortium de sociétés et de centres de recherche tels que Nokia, Philips, Thomson, le CEA ou encore le "VTT" Finlandais, et qui est probablement ce qui se fait de mieux au monde actuellement. Plusieurs centaines de personnes vont utiliser SelfRelax sur leur mobile pendant un an avec monitoring par biofeedback. Il est intéressant de noter que les responsables de la partie Stress du projet avaient eux-même évalué toutes les solutions existantes de par le vaste monde, y compris celles citées plus haut, avant de nous choisir comme la seule et unique solution de relaxation/gestion du stress. Probablement n'avaient-ils pas entendu parler de Symbiofi... Si vous le souhaitez, nous pouvons réparer sans délai cette regrettable erreur en vous introduisant gracieusement auprès du consortium.

3) Nous avons été sélectionnés comme projet de recherche par le département "Information Technology in the Health Care System of the Future" commun à Harvard et au MIT (google "harvard MIT selfrelax") et comme un composant du programme de recherche "Space Stress" mené par des chercheurs du même département. Là encore, merci de nous faire savoir si vous souhaitez que nous vous mettions en contact.

4) L'un de nos produits grand public, le prédécesseur de SelfRelax, est en train d'être installé à bord de nombreuses compagnies aériennes internationales (google "relaxline flight"). Peut-être conviendrez-vous que le monde de l'aviation n'est pas précisément réputé pour embarquer des applications dont le sérieux et la crédibilité laissent à désirer.

Quoi qu'il en soit, ne soyez pas inquiets car, encore une fois, nos produits ne sont pas concurrents. Nous ne visons pas du tout votre marché. Quand vous aurez accès à SelfRelax, vous comprendrez même, peut-être, que nos produits sont en réalité complémentaires.

Pour finir sur une note positive, il est rassurant et rafraîchissant que des projets tels que le vôtre puissent voir le jour en France. Bon courage à vous, et n'oubliez-pas de vous imprégner davantage de la rigueur scientifique dont vous vous prévalez semble-t-il un peu trop rapidement.

Pierre 03/11/2007 12:21

Idée intéressante mais peut être pas applicable tel quel. Qui va prendre le temps de se poser devant son PC pour se relaxer alors qu'une vidéo Youtube (ou un jeu "bouffeur de temps" au choix ^^) peut faire l'affaire ?

Sinon est-il possible d'essayer (même en anglais) ? Parce que là je veut bien croire Pierre sur le niveau de réalisation mais j'aime bien me faire mon propre avis avec de critiquer. Et puis pour le lancement il absolument penser que l'internaute veut gouter avant d'acheter (si le service reste payant), sinon il faut passer à un business modèle gratuit et se rémunérer sur autre chose.

Je te souhaite bonne chance,

Pierre

Robert Lilas 02/11/2007 07:32

La relaxation nécessite de se placer dans un état multidimensionnel voire transcendantal parfois difficile à comprendre dans notre monde si bassement matérialiste et conformiste. Relaxline vous y invite très bien et ils ont en cela une vision d'avenir... Par contre, il faudrait sans doute commencer par évaluer son aptitude à être relaxer pour choisir le meilleur médium. Pour certain TF1 suffit.

Marcel 30/10/2007 11:49

Désolé, j'insiste juste pour savoir si c'est moi qui suis très bête ou si on est plusieurs dans ce cas : y a-t-il une seule personne sur ce blog qui a compris ce qu'il dit ? (rapport entre méditation et information, psychanalyse et google, boudisme et système d'exploitation) Et dans ce cas, quel est le rapport avec leur service ???

Non, vraiment, là, c'est trop fort pour moi, je vais me coucher... Bonne nuit !

Marcel 30/10/2007 11:27

Si je comprend bien, pour etre sélectionné, il faut débité un charabia à la Matrix (du genre "sentir les liens entre boudisme et systeme d'exploitation..."), ne décrire ni le service ni le marché et en plus avoir l'air de le faire exprès.

Je veux bien croire Pierre quand il dit que le truc est super mais alors il faudrait qu'on puisse l'essayer par nous-même pour s'en rendre compte parce qu'entre l'intro de Pierre et leur site en anglais, perso, je seche. N'est-il pas possible d'avoir un compte test ou au moins une démo ?

Et au fait, s'ils sont français, pourquoi n'ont-ils pas une version... comment dire... française ?

Adrien 30/10/2007 07:56

La vidéo est relaxante, sa voix m'a endormie c'est déjà ça !

tarik 29/10/2007 11:11

Le concept est bien, dommage que la vidéo n'est pas assez professionnelle ! comme je le disais à Nicolas de Capital Risqueur TV qui fait également des concours d'entrepreneurs en Video. Il faut professionnaliser les vidéos pour rendre le pitch ludique et intéressant.

Julien Lopizzo 29/10/2007 11:04

Présentation originale à la mode zen !

Le projet est intéressant car effectivement paradoxal par rapport à aux supports de relaxation mais bon en même temps la tendance actuelle est d'essayer d'adapter tout ce qui fait le monde réel, au monde "virtuel" d'internet.

Par rapport au business en général, je pense que le modèle économique sera dur à tenir car si leur produit venait à marcher, il est fort à parier que beaucoup de site gratuit de conseil en psychologie ou méthode zen prendrait le canal en diffusant leur propre outil de manière gratuite afin de capter plus d'audience.
De plus à combien peut on estimer le nombre d'internaute prêt à prendre le temps de se relaxer devant son pc au lieu de le faire tranquillement isoler de toutes technologies et moyens de communications. Peut être pour les gens aux bureaux ?

A combien souhaitent-t-ils vendre l'accès au produit ?

Jikeb 29/10/2007 10:21

C'est vrai que l'idée n'est pas fondamentalement novatrice, mais bon! On peut développer pas mal autour je pense ^^

pierre chappaz 29/10/2007 10:21

effectivement Denis la vidéo ne répond pas à toutes ces questions. C'est bien d'ajouter un petit texte de présentation pour nous aider à bien comprendre et bien présenter le projet.

denis 29/10/2007 09:56

pourquoi pas...
par contre, la vidéo ne répond pas trop aux questions :
le projet répond-t-il à un besoin clairement identifié? en quoi le service répond-t-il au besoin? quelle est la stratégie de développement? quel est le business model?
a moins qu'en plus de la vidéo, il faut ajouter un petit texte de présentation ?

Alexandre 29/10/2007 07:53

Il existe un logiciel qui a le même but : Workrave ( http://www.workrave.org/welcome/ ). Etant de plus sous GPL, c'est un peu moins cher !

Thomas Nonque 29/10/2007 07:30

C'est une bonne idée, c'est sûr.
Mais personellement, je ne pense pas que les services payants aient beaucoup d'avenir.

Laure 29/10/2007 06:56

Voilà qui me semble nettement mieux que de payer une relaxologue à 60 € la séance comme celles que je connais à Paris... Relaxologue pas forcément plus efficace qu'un logiciel.

Valerie 29/10/2007 06:07

Relaxline re-defines Saas:

Serenety-as-a-Service ;-)

If the application runs on your mobilephone, does it also block incoming calls and SMS?
Greetings from Zurich,
Valerie

Oliver 29/10/2007 04:18

Franchement ? bof ! (gros bof même)

Pierre je te conseillerais de garder tes sous là !

Mon blog politique

Suivez-moi !

logo_Twitter.jpg

Archives

Catégories