Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 avril 2008 3 16 /04 /avril /2008 09:35

C'est mon ami Jean-Fabrice Mathieu, un ex-Kelkoo, actuellement dg de seloger.com , qui va être surpris ...

Image_15 Voici que d'autres ex-Kelkoo, dont Jean-Marc Potdevin, Christophe Odin, Seb Sacard et quelques autres que je n'ai pas encore le droit de mentionner,  s'apprêtent eux aussi à lancer un service Internet pour l'immobilier, en compagnie de Thomas Laurentin.  Drimki repose sur un modèle radicalement différent du leader seloger.com . Le site s'inspire de Zillow , un service qui marche bien aux US, et qui permet notamment d'obtenir une cote de son logement, basée sur les transactions comparables réalisées dans le secteur. Drimki propose pour l'instant son service de cotations sur Paris , assorti d'un guide par arondissement dans lequel on trouve des informations pratiques (collèges, lycées, etc.)

Objectif de Drimki selon Jean-Marc Potdevin: "industrialiser et de rendre transparent ce marché aujourd'hui artisanal et opaque". Le site proposera donc aux acheteurs et aux vendeurs d'immobilier d'effectuer les transactions par son intermédiaire, en court-circuitant les agences immobilières (mais si j'ai bien compris, Drimki lui-même sera une agence).

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre - dans startups
commenter cet article

commentaires

Nathalie@LG 18/04/2008 12:57

C'est super intéressant comme concept...

versac 17/04/2008 05:59

Très intéressant. J'ai bossé pendant un certain temps, il y a de ça six ans, sur un marché proche (automobile d'occasion), où un service reste essentiel, mais menacé par une offre de place de marché efficace : la cote.

Le principe, pour obtenir des données fiables de prix sur un marché aux produits aussi hétérogènes est quand même de bâtir un modèle de données fiable et efficace, et de pouvoir comptabiliser un volume de transactions très important. Dans la voiture, avec, grosso modo, 2000 modèles, et beaucoup d'options, le travail de cote automatique, ou au moins de statistiques marché solides, n'est toujours pas facile, malgré la constitution de bases d'annonces très importantes.

La situation dans le marché de l'immobilier est différente, évidemment, et les manques d'information sont nettement plus criants (comment savoir, au-delà des sources journalistiques ou syndicales, quels sont les prix pratiqués aujourd'hui ?). Mais il y a pas mal de similitudes. Donner (vendre ?) au client de l'information, du pouvoir, voilà un moyen très sûr d'émerger, en tout cas.

Joli projet. J'aimerais bien savoir comment sont réalisées leurs cotations...

jeanfab 16/04/2008 12:37

Wow super. Bienvenue à tous dans le monde merveilleux de l'immobilier. L'interface est super réussie, bravo. La pub viendra peut-être un jour polluer le coté magnifiquement épuré du site... Evidemment, je souhaite que les amis réussissent. Dans le cas d'espèce, il est probable que si Drimki décolle, ce soit plutôt les infomédiaires de particulier à particulier qui soient affectés. Malgré tout, puisque Pierre me tend la perche, il faut noter que Zillow, malgré un trafic intéressant, une interface bluffante et un buzz incroyable ne semble pas encore avoir validé son business model. Apparemment un cash burn considérable et une espérance de point mort incertaine seraient toujours leur lot après déjà plusieurs années. Sinon et c'est sans doute plus important, le secteur de l'immobilier a dans l'ADN une inertie considérable, tant du coté des acteurs que des consommateurs. Au moment de faire le chèque le plus important de leur vie, les acheteurs préfèrent les recettes éprouvées. Ce qui ne veut pas dire que ça ne changera jamais. Juste que l'horizon de modification des comportements du secteur n'a rien à voir avec celui de la musique par exemple... En tous les cas, l'enrichissement des sites avec des informations géolocalisées est effectivement une tendance lourde donc vous êtes dans le coup. Et puis innovons, innovons, il en restera toujours quelque chose et au moins on passera un bon moment!

François F. PVpointFreu 16/04/2008 05:59

Effectivement très intéressant.
Heureux de pouvoir compter un acteur de plus sur un secteur d’activité aussi passionnant que l’immobilier.
Il est vrai qu’il existe très peu d’outils performants sur le web pour coter un bien immobilier de manière précise. A la différence d’une cote auto, la valeur d’un bien n’est pas uniquement lié à son constructeur, son année, ou son carburant (de chauffage). On voit souvent des outils faisant référence aux prix de présentation, qui ne sont pas représentatifs des montants réels des transactions. Outre CDBien qui se basait sur des informations provenant de notaires, aucun outil existant ne se réfère aux mêmes données à ma connaissance.
Les intérêts économiques de la plupart des portails immobilier s’opposent à l’élaboration de telles cotes. En effet, il est relativement risqué de se substituer aux conseils avertis des professionnels de l’immobilier qui représentent la plupart de leurs revenus.
Je vous souhaite bonne chance dans cette entreprise qui concurrence à mon sens, et comme le laisse sous entendre « jeanfab », un support comme Pap.
J’ai hâte de voir la manière dont seront traités les POI et autres informations géo-localisées. J’espère toutefois que nous éviterons les dérives des certains acteurs américains qui ne s’offusquent pas d’afficher les zones de criminalité selon leur criticité, et qui travaillent déjà sur le géocodage des individus possesseurs de bracelets électroniques.

JMP 16/04/2008 04:38

Pierre: en fait, on ne court-circuite pas les agences immobilières. On expliquera ça un peu mieux lors du lancement (bientôt).
Jean-Fab: Merci pour tes encouragements :-) ton mot est bien sympa (d'ailleurs on se prévoit qd un resto?)

Jeremy Jouffroy 16/04/2008 02:42

Super service, ils n'ont plus qu'a s'associer avec http://www.donkiz.fr/ et ce sera de loin le site incontournable pour l'immobilier. Le contenu déjà en place est impressionnant...

Daniel Broche 16/04/2008 02:28

Bravo pour le commentaire précedent qui fait honneur aux acteurs concernés de ce marché web !

ichristophe 16/04/2008 02:22

Le marché de l’immobilier est actuellement quand même sur un pente descendante, les transactions sont bien moins nombreuses et plus longues à finaliser, l’accès au crédit devient plus difficile et des agences sur des localisations trop encombrées commencent à fermer. Lancer dans ce contexte un site immobilier complété avec la gestion des transactions est très ambitieux, surtout sur un type de comportement client très « old school ».

Mon blog politique

Suivez-moi !

logo_Twitter.jpg

Archives

Catégories