Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 février 2008 2 26 /02 /février /2008 07:38

Face à la récession américaine, la grande question qui se posait (en ce qui concerne l'Internet) c'était: est-ce que les liens sponsorisés, base du revenu des moteurs de recherche, vont mieux résister que la pub traditionnelle?

Car c'est bien connu, quand une entreprise doit couper dans ses dépenses, la première chose qu'elle coupe, c'est la pub.

On avait tendance à penser que les revenus provenant des liens sponsorisés seraient préservés, car les annonceurs peuvent mesurer très précisemment les revenus provenant de leurs campagnes adwords,  dans le principe il s'agit d'un modèle de pub rentable. 

Eh bien non.

La réponse vient d'arriver: selon Comscore, les clics sur les liens sponsorisés de Google ont baissé de 7% entre Décembre et Janvier. Enorme. Et ce n'est pas seulement dû à la fin de la période de Noel. 

Car ce qu'on avait pas prévu, c'est que les consommateurs effrayés par la récession se mettraient à moins cliquer sur les liens commerciaux. Et à moins transformer.

Le résultat, c'est l'effondrement de la valeur boursière de Google, et quand Google s'enrhume tout l'Internet voudrait bien rester au chaud...

Image_44

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre - dans google
commenter cet article

commentaires

fzezefezf 28/02/2008 11:00

On sait ce que ça vaut les études de Comscore... attendons les résultats du T1 de Google pour en tirer des conclusions.

Thomas 28/02/2008 01:29

Bravo pour ce post et bravo aux peresonnes qui ont commente! C'est interessant...

Je retiens 2 choses:
- la baisse de 7% entre decembre et janvier peut quand meme etre due a une baisse de "l'envie d'achat", une fois Noel passe (quoi qu'en dise Pierre).
- la modification de la zone cliquble pour les pubs Adsense (gros impact sur le nb de clics mais vraisemblablement augmentation du taux de conversion car il y aura moins de clics accidentels).

Nathalie@LG 27/02/2008 12:19

C'est du à la volonté de Google d'inciter les internautes à cliquer de manière volontaire sur les pubs. Et non pas de aléatoirement parce que on arrive sur le bandeau pub. C'est certe de la pub plus cibler mais effectivement le taux de conversion est bien meilleur. Mais du tout pour les blogeurs qui voient leurs revenus générés par la pub baisser de manière conséquente.

Julien Lopizzo 27/02/2008 10:16

Pierre > ok j'avais pas vu ce taux de 7% pour janvier dans les actus

Anne > Je ne connaissais pas cette modification. Par contre j'avais entendu parlé de baisse de revenu chez les sites pourvus de Adsense notamment sur Presse Citron. Il semble donc l'augmentation du cpc n'est pas compensé ce changement ? Y a t il un lecteur qui a vu ces revenus adsenses baissés fortement ?

Julien > pourquoi moins de clicks équivaudrait à une meilleure conversion ? En quoi ceux qui ne cliquent plus, seraient des moins bons clients ? Je peux comprendre ton analyse mais je reste convaincu que l'augmentation du cpc n'est pas forcément bonne pour les annonceurs. En tout cas nous verrons dans le temps les réactions des annonceurs (malheureusement ont-ils le choix d'un autre support ?) et celle de Google suite à ces changements et fluctuation.

Michel 27/02/2008 08:07

Cette "baisse du clic" est à mon avis plus structurelle que liée à une récession toute relative par ailleurs.
La publicité par l'achat de mots clés devient inefficace car trop médiatisée. Rien ne vaut un bon "bouche à oreilles" provoqué par la qualité intrinsèque du site. Il vaut mieux investir plus dans le contenu de son site que l'achat de mots clés qui augmenteront l'audience à court terme mais pas les profits.
C'est la stratégie suivie par ma société après avoir dépensé pendant deux ans 1500 euros par mois d'achats de mots clés dans Google.

Michel 27/02/2008 08:06

Cette "baisse du clic" est à mon avis plus structurelle que liée à une récession toute relative par ailleurs.
La publicité par l'achat de mots clés devient inefficace car trop médiatisée. Rien ne vaut un bon "bouche à oreilles" provoqué par la qualité intrinsèque du site. Il vaut mieux investir plus dans le contenu de son site que l'achat de mots clés qui augmenteront l'audience à court terme mais pas les profits.
C'est la stratégie suivie par ma société après avoir dépensé pendant deux ans 1500 euros par mois d'achats de mots clés dans Google.

Bois Pascal 27/02/2008 05:54

Je prefère la poesie, c'est moins chiant ou le 20 h

Jeremy G. 27/02/2008 02:32

Hum, on parle de clic involontaire.
Je trouve que ça peut provoquer plus de confusion au contraire.
Puisque finalement ... quand on voit que tout le bloc est cliquable, on comprend que c'est du adsense (ou en tout cas de la pub) par habitude. Quand il n'y a que le lien, et qu'il est pas suffisamment encadré comme étant de la pub (comme c'est le cas sur beaucoup de sites), on peut facilement mélanger entre lien normal, et lien pub, puisqu'il n'y a plus de différence.

pierre chappaz 26/02/2008 11:14

Julien L > effectivement 12% de baisse depuis Septembre, moi ce qui m'a frappé c'est moins 7% depuis décembre

Anne > oui la réduction des zones de clics chez les affiliés a dû jouer, mais pourquoi cette accélération de la baisse entre décembre et janvier?

Julien 26/02/2008 10:55

Heu non Julien : CA Google = nb. clics X revenu par clic... si il y a moins de clics, on peut esperer que cela soit au profit d'un meilleur taux de conversion de ces clics ( d'ailleurs les dernieres optimisations de Google vont dans ce sens, avec la reduction des zones cliquables), qui dit taux de transfo plus haut, dit, pour que le cout d'acquisition client baisse (a depenses constantes) et que donc l'annonceur peut acheter ses clics plus chers!

Je pense qu'Anne a la bonne analyse! Moins de clics, ce n'est pas necessairement moins de CA pour Google. Je dirais meme qu'a terme, la strategie de Google est de generer moins de clics, mais mieux remuneres!

Anne 26/02/2008 10:46

Le 15 novembre 2007 Google a changé les zones de clic sur les espaces pubs. La description n'est plus cliquable. Cette modification a engendré une baisse des CTR de 25% chez tous les affiliés Adsense, compensée en partie par une hausse des CPC. Comscore comptabilise les clics de l'ensemble du réseau Google (search + affiliés). La baisse provient essentiellement du réseau affilié. L'impact sur le chiffre d'affaires sera marginal car les CPC sur le réseau affiliés sont nettement plus bas que pour la partie moteur. Les analystes n'ont pas encore compris ceci et font une simple règle de 3...

Julien Lopizzo 26/02/2008 10:45

Julien > Ne pas oublier que le CA du système adwords provient des clicks donc si il n'y a plus de clicks, il n'y a plus de CA. Mais tu as raison sur le fait que du tout Google va augmenter le coût au click pour compenser la baisse du taux de clicks. Mais cette hausse va provoquer la hausse du coût d'acquisition client et les annonceurs voient voir leur coût de campagne augmenté ou stagné mais avec moins de profitabilité. Donc inoxerablement les annonceurs ne vont plus dépensés.

Pierre > L'étude comscore d'après neteco (http://www.neteco.com/127468-stagnation-liens-sponsorises-google.html) montre une chute de 12%

Julien 26/02/2008 08:04

Je n'ai pas lu l'etude, mais si ce sont les clics qui ont baisse, ce n'est pas -encore?- que les annonceurs ont coupes leurs budgets pubs, mais plus que les consommateurs sont un peu moins butineurs (a cliquer sur la pre;iere pub venue)... non?

Petit raisonnement optimiste : si c'est le cas, cela risque de faire grimper les taux de transformation, puis, forcement, mecaniquement, le prix des encheres... cela risque donc d'etre transparent en termes de revenus ( moins de clics, mais mieux payes...)!

Mon blog politique

Suivez-moi !

logo_Twitter.jpg

Archives

Catégories