Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 mars 2008 5 21 /03 /mars /2008 12:02

Image_4_2 ça y est le Tibet est censuré sur Google News en Chine.

Bien sûr, les cyniques diront que Google n'a pas le choix, c'est ça ou la dictature chinoise bloque leur site.

Mais face à une dictature, il y a deux attitudes possibles: la résistance, ou la collaboration.

Dommage que Google , à l'inverse de ce que laisse croire son slogan "don't be evil" ("ne faites pas le mal") n'aie pas l'éthique suffisante pour résister.

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre - dans google
commenter cet article

commentaires

Steph 09/04/2008 02:48

On peux accuser Google de brader ses idéaux, mais en même temps je trouve que leur argument se tient : qu'est ce qui est mieux pour les Chinois (qui sont quand même un être humain sur 5) ? Un Google censuré ou bien pas de Google du tout c'est à dire certainement être limité à un moteur de recherche controlé à 100% par l'Etat ? En facilitant l'échange d'information, Google augmente aussi l'accessibilité aux sites "subversifs" (lire: favorables aux droits de l'Homme). Donc même si la motivation première est certainement financiere, la démarche me semble pragmatique et proactive. En tout cas ça n'est certainement pas pire que de leur vendre des Airbus.

jpièrre 24/03/2008 02:14

Jarrive pas conprendre que certain pays soutienne ce pays !,ils ont aucune pitiè et moralitées, ils ce foute de tous, seul leurs profie conte!.Et dire que certains pays prennes exenples sur eux .Masacre et esclavage sont de coutume chez eux ,et dire qu'ils sont en pliens boume. Que sait un des pays qui polue le plus! dire que nos entreprise vont sintaller la bas car la main doeuvre et moins cher, et moins regardente sur les dangers de certains produits car ils ont pas le choix, enfin ce qui travails pas leurs patrons.Pour ma par je suis pour le boy-cote des jeux olinpiques et solider du tibet.

TOMHTML 22/03/2008 12:23

Pierre, je doute qu'en réalité la censure vienne de Google.
L'algorithme affiche sur la page d'accueil les news les plus importantes, à savoir celles dont ses sources parlent le plus. Or, si les 1000+ sources du Google News chinois ne parlent pas ou peu du Tibet, rien ne sera affiché sur la page d'accueil.

Ou alors c'est vraiment une censure :-P.

Olivier 22/03/2008 11:32

Google, yahoo, msn, .... la routine quoi.

TOMHTML 22/03/2008 07:16

@Pierre : *j'ai* rédigé l'article de Zorgloob ;-) Ma capture d'écran montre une recherche sur la page d'accueil. Il y a des résultats lorsque l'on utilise le moteur de recherche de Google News, mais bien trop peu malheureusement pour apparaître sur la page d'accueil.

Mickael 22/03/2008 04:58

Des entreprises comme Google, si puissantes car elles maitrisent l'info au final, ne devraient elles pas avoir à rendre compte à quelqu'un de leur traitement équitable de l'info ?Ce ne sont pas des journaux, ce sont des agregateurs de contenus, des algorithmes, c'est du technique. C'est super risqué de laisser filer ca, ca me fait penser aux delits d initiés en bourse

Pierre chappaz 22/03/2008 04:45

lis l'article de zorgloob que j'ai lié: une recherche sur le mot tibet ne donne apparemment aucun résultat

autoacbc 22/03/2008 03:06

Combien de personnes ne regarderont pas la retransmission des JO ?

Ghislain 21/03/2008 12:34

Je persiste à penser qu'en faisant des reproches à Google, et peut être bientôt aux athlètes pour les JO, on se trompe de cible. Le scandale de la répression au Tibet, pays envahi par l'état chinois contre son gré depuis 1951 et opprimé depuis, doit être dénoncé par des états, et non pas par des entreprises au prix d'une perte de compétitivité pour elles. Or les grandes puissances actuelles et en devenir, USA, Japon, Inde, Brésil, Russie se taisent, donc approuvent implicitement.
C'est à mon avis ici elles qui ne résistent pas et collaborent.
Sinon pourquoi se limiter à Google dans les critiques ? Rien qu'en France, plusieurs centaines d'entreprise continuent à "collaborer" avec la Chine en s'approvisionnant et en vendant en Chine. D'accord elles n'ont pas le même métier (diffusion d'informations). Mais aucun autre diffuseur d'informations ne diffuse justement ce type de news en Chine.

Rémy Devaureix 21/03/2008 12:17

Pff c'est bête, Google était pourtant LA firme qui se devait de ne rien censuré et de résister.

Comme quoi, gagner de l'argent et s'imposer partout dans le monde est quand même le premier objectif de Google !

Godefroy (aka Skreo) 21/03/2008 07:52

Je ne pense pas qu'il faille jeter la pierre sur Google, car ce n'est peut-être pas qu'une question d'argent pour eux : de nombreux emplois doivent être en jeu.
Ce qui est révoltant c'est que les USA continuent à faire la guerre en Irak alors qu'on laisse en place les dictatures en Chine, en Corée du Nord...etc

Julien Lopizzo 21/03/2008 07:35

Il est effectivement triste de voir des nations et des grandes entreprises causionner la chine dans leur action, soit en restant muet ou en censurant.

evan 21/03/2008 07:00

c'est ça medor , à la niche!

burlador 21/03/2008 06:22

Et face à la chasse au sans-papiers, aux rafles actuelles dans les écoles de France, y a-t-il aussi deux attitutes possibles : la Résistance et la collaboration ? Et ceux qui ont soutenu Sarkozy appartiennent à quelle catégorie ?

Daniel 21/03/2008 06:17

Google est une entreprise comme les autres
c'est triste et banal finalement

LeMohikhan 21/03/2008 03:34

Tibet et Spiritualité : Patrimoine Mondial menacé par la Chine.

Le gouvernement chinois a comme ennemi toutes formes de religion et de spiritualité, donc toutes formes de liberté de l’esprit, car cette liberté menace leur pouvoir, leur puissance et leur domination. En détruisant cette spiritualité millénaire, ce patrimoine mondial soumis à un génocide culturel, le gouvernement chinois s’attaque au désir fondamental de chaque être humain de s’élever spirituellement, pas seulement le peuple tibétain, et se pauvre peuple chinois, mais également à nous aussi peuples occidentaux.

La destruction massive des monastères tibétains (plus de 6000), mais aussi des églises catholiques et des mosquées musulmanes, les meutres de milliers de moines, de nonnes et de laics, et cette politique de détruire la culture tibétaine et son peuple de nombreuses manières (plus de 1 200 000 de tibétains sont morts de cette répression en plus des milliers de disparus dans les prisons chinoises) ont pour éléments déclencheurs le plateau tibétain, position militairement stratégique, ainsi qu’une abondance en ressources naturelles qui sont exploitées au point de rendre le Tibet aride et stérile, mais également cette anecdote suivante :

Lama Tsong Khapa, Lobsang Drakpa, un moine très important du Tibet au 13 ième siècle, et qui marqua profondément le Tibet de l’époque, jusqu’à aujourd’hui, était une émanation du Bouddha de la Compassion (Avalokiteshvara), du Bouddha de la Sagesse (Manjoushri) et du Bouddha Vajrapani. Il a écrit de nombreux textes sacrés (Lamrim) et il est vénéré par tous les tibétains et bouddhistes pour ses hautes réalisations spirituelles. Or, Lama Tsong Khapa, à sa mort, décida de ne pas faire disparaitre son corps et de la garder ici bas, pour aider à la motivation spirituelle de tous. Une fois mort, son corps fut conservé au monastère Ganden Jangtse, tout près de Lhassa, la capitale du Tibet. Son corps fut laissé coucher sur une table banale sans protection, à l’air libre, il resta beau et jeune jusqu’en 1959. Seulement un entretien minimum était nécessaire, comme couper les cheveux et les ongles (phénomène que l’on retrouve encore chez d’autres moines actuellement).

Puis avant les massacres des moines et la destruction totale des monastères en 1959, une délégation militaire chinoise visita le monastère de Ganden et découvrit le corps de Tsong Khapa tout jeune et très bien conservé, comme s’il dormait tout simplement. Les militaires chinois furent stupéfaits et déclarèrent la guerre à la spiritualité comme ennemi du parti communiste chinois et comme menace de la Mère Patrie, et le Tibet fut bombardé sans relâche, et le Dalai-Lama fût soudainement en danger. Le corps de Lama tsong Khapa fut détruit et brûlé. Cette histoire est vraie, et il y en a beaucoup d’autres.

http://espace.canoe.ca/Larouche/blog/view/177781

Lama Dje Tsong Khapa sur Wikipedia
http://fr.wikipedia.org/wiki/Tsongkhapa

David 21/03/2008 02:34

Mais nous savons tous que les Etats suivent les règles économiques. Aucun Etat ne prednra le risque d'affirmer une position contraire à leurs plus grandes entreprises. Le chien se mort la queue, et les Tibétains meurent dans l'indifférence générale

Merci Pierre pour tes coups de gueule sur le sujet. Le bruit généré par la blogosphère peut faie bouger les lignes. On y croit fermement

David

Mon blog politique

Suivez-moi !

logo_Twitter.jpg

Archives

Catégories