Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 mars 2010 3 03 /03 /mars /2010 07:59

Sur Twitter, je diffuse ma revue de presse: au fur et à mesure de ma navigation quotidienne, je partage les articles que je trouve les plus intéressants. Et je suis les tweets de plusieurs centaines de personnes. J'aime aller sur Twitter! c'est addictif. Voici mon compte si vous voulez me suivre.

Twitter: Le réseau des blogueurs et des journalistes

J'ai découvert Twitter en 2007, et au début, comme la plupart des gens, je n'ai pas trouvé tout de suite d'utilité, ce qui a occasionné ce billet beaucoup trop sévère. L'audience du réseau a décollé en 2009, atteignant plusieurs dizaines de millions de personnes dans le monde (mais seulement quelques centaines de milliers en France) ... il devait bien y avoir une raison à ce succès d'audience, au-dela des sms gratuits du début... alors je suis revenu voir sur Twitter en fin d'année 2009, au moment ou j'ai réactivé ce blog. Depuis, j'utilise ce réseau pour diffuser mes billets, faire connaître d'autres articles que j'apprécie, et je me suis mis à suivre de plus en plus de personnes, souvent des blogueurs qui partagent eux aussi leurs lectures sur le web.

En France, Twitter est devenu le réseau des boulimiques d'info comme moi: avant tout des blogueurs, des journalistes, et des passionnés du Web.

Comme Twitter est le réseau des professionnels de l'info, sa médiatisation est phénoménale. Dans les medias traditionnels comme sur les blogs, le nombre d'articles consacrés à twitter est énorme. On a tout lu, tout entendu: que Twitter allait détrôner facebook, qu'il allait rendre Google obsolète, qu'il allait atteindre 1 milliard d'utilisateurs en 2013, ... La blogosphere et la sphere médiatique, avides de nouveauté, se sont emballées.

Ce genre d'emballement est récurrent sur le web, j'en ai vécu un de l'intérieur quand nous lancions Netvibes en 2006 avec Tariq Krim, je me rappelle les billets quasi-quotidiens sur Techcrunch et tant de blogs. Puis Netvibes est devenu moins médiatique ... et il a fallu commencer à générer des revenus comme toute société normale. Les actionnaires ont remplaçé Tariq Krim par Freddy Mini, l'entreprise est devenue un peu moins hype, mais plus pérenne, avec son business model B2B.

Et si Twitter en était là aujourd'hui?

Je ne veux pas nécessairement dire que les fondateurs vont devoir passer le relai aux businessmen, ils sont peut-être capables de prendre le virage, mais le challenge est là: Twitter ne peut pas éternellement vivre des injections d'argent des capitaux-risqueurs. Il va falloir générer des revenus, B2B (dans la veine de la vente d'information à Google ou Microsoft) ou B2C: la pub, qu'on annonce pour bientôt. J'ai vu quelques tests, ça semble ressembler à la pub sur facebook (en plus intrusif si c'est bien ce que j'ai vu affiché dans le flux en encart central).

Mais comme pour facebook, la pub risque de ne pas générer des revenus très satisfaisants, faute d'un bon ciblage, et faute d'un bon contexte: on ne cherche pas sur twitter, on parcourt des messages à la queue leu-leu.

L'audience plafonne

Et puis le problème c'est l'audience, le milliard d'utilisateurs est décidemment bien loin ...

J'ai déja eu l'occasion de le dire sur ce blog, l'audience de Twitter a certes connu une forte croissance , mais elle reste très en deça de celle de facebook qui est selon moi beaucoup mieux adapté au grand public. L'écart entre les deux réseaux s'est accru dans la dernière année, la croissance de Facebook a été plus importante que celle de Twitter. Et dans les derniers mois la croissance de Twitter plafonne. Voici les chiffres de Compete pour le marché américain. Compete est un institut fiable.

Taux de croissance mensuelle de l'audience de Twitter aux US sur les 12 derniers mois (Source: Compete)

Image 37
Twitter a connu une très forte croissance aux US début 2009, qui culmine avec 76% de croissance mensuelle en Mars. La période est marquée par l'arrivée de personnalités sur Twitter, un meilleur référencement sur Google, un buzz maximum dans la presse ... Chute de moitié du taux de croissance en Avril, puis quasiment 0% de croissance en Mai. Le petit rebond qui suit n'empêche pas la croissance de retomber à zéro en fin d'année. L'audience de Twitter aux US atteint 23 millions d'utilisateurs mensuels en Janvier (133 millions pour facebook).

Taux de croissance mensuelle de l'audience de Twitter aux US sur les 12 derniers mois lissée (Source: Compete)

Voici ce qu'on obtient en lissant la même courbe sur 3 mois ... la tendance est claire: Twitter ne fait quasiment plus de croissance aux US.

Image 38 

Reality Check

Pour Twitter, le reality check s'annonce. 

Il va falloir générer des revenus, et si possible trouver le moyen de relancer la croissance. Ce sont deux sacrés challenges ... mais faute de les atteindre, il va devenir difficile de continuer à prétendre à une valorisation stratosphèrique en milliards de dollars, que ce soit vis-à-vis d'un acquéreur potentiel ou des financiers du prochain tour de table.

Les illusions sont en passe de se dissiper, Twitter ne va pas changer le monde.

Mais bon, il reste un service sympa sur lequel je vais continuer à micro-bloguer.


Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre - dans blogs
commenter cet article

commentaires

Onjanirina 09/03/2010 04:41

Twitter n'est pas une source d'information, c'est une forme d'information. Pour survivre, c-à-d fournir des informations de qualité, une seule solution : la CONTEXTUALISATION. Ce qui a commencé avec les listes mais insuffisants pour déclencher le web 3.0.
Par ailleurs, la démo du futur web (3.0) est disponible sur http://demo.onjanirina.com, les commentaires sont reçus sur developpez.net (Titre du projet : onjanirina) en open conception et open source !

Eurotiendaonline.es España 06/03/2010 12:45

Eurotiendaonline.es España Portal de venta de Tecnologia punta para Tus Necesidades para España tales como Televisores, informatica, moviles, camaras digitales, video camaras, electrodomesticos, portatil, juegos, gps, home cinema, Hi-fi, Radios, Autorradios, minimotos

Rémy Bigot 05/03/2010 12:52

Twitter est un sujet passionnant, qui ne laisse personne indifférent.
Je souhaite ceci dit m'exprimer au delà de l'aspect purement business.

Cet outil aura quoi qu'il arrive ouvert un nombre incalculable de possibilité de "nouveau web". Il disparaitra peut-être, mais il aura quoiqu'il arrive apposé une jolie pierre dans le monde du web.
Je vais suivre avec attention l'évolution de leur business model.

sl 05/03/2010 11:46

Je trouve le concept de Twitter beau et même poetique. Rien que pour cela, bravo aux fondateurs. Pour le reste, je crois que Twitter est très excitant et peut-être utile pour quelques professions bien ciblées (journalistes, fondateurs de start-ups, consultants marketing...) ainsi que pour quelques ados branchés, mais qu'il est et restera pour la masse silencieuse dont je fais partie totalement et désespérément inutile car notre besoin d'information temps réel et surtout notre disponibilité mentale sont finalement très, très faibles, et en tout cas déjà largement satisfaits voire saturés par les technologies sociales traditionnelles (collègue qui frappe à la porte, coup de fil, email/SMS). Voir par exemple NKM balancer frénétiquement des tweets dérisoires dans des réunions censées être importantes me plonge dans un océan de perplexité...

Pierre 05/03/2010 03:03


PierreS jai bien dit dans ce billet que Compete mesure le traffic US. Comme cest le pays dorigine de twitter il me semble quil nest pas indifférent quil montre un arrêt de la croissance sur le Web. Ensuite on pourrait discuter de lAsie ou du mobile mais cela nenlève rien au constat que je fais.

Pierre

PierreS 05/03/2010 02:40

> PierreS: 38% des tweets, qui sont envoyés par 2% ou 3% des utilisateurs?

@Pierre Chappaz: Quand même pas. Comme toute statistique qui se respecte, c'est plutot du 80/20.
Et je répète (ce que confirme Ouriel), Compete ça marchouille pour du traffic US, mais pour les autres pays c'est aussi nul que le reste. Quand on sait qu'en volume de tweets:
- l'Asie (principalement Japon Malaysie Indonésie) est > 25% du total,
- le Brésil est ~ 10% du total
et que compete mesure très mal le traffic de ces utilisateurs, il y a de quoi prendre leurs graphes avec de (grosses) pincettes.

Enfin bon ce que j'en dis... (avec l'accès au firehose je ne pense pas qu'on soit si mal placés pour évaluer objectivement la croissance de Twitter).

pierre chappaz 04/03/2010 12:35

> PierreS: 38% des tweets, qui sont envoyés par 2% ou 3% des utilisateurs?

pierre chappaz 04/03/2010 12:32

> Laurent merci pour le lien Comscore. L'étude Comscore montre une belle croissance des accès à Twitter (et facebook) par téléphone, comme le notait Ouriel. Mais cela ne compense pas l'arrêt de la croissance sur le Web noté par Compete.

> Raphael: D'accord avec toi, en France l'audience de Twitter va encore croître, le réseau peut attirer bien plus que les 100 ou 200.000 utilisateurs actuels, si je me souviens bien ce sont les derniers chiffres que j'ai vus.

Raphael 04/03/2010 12:17

Bonjour,
je trouve votre point de vue intéressant mais pessimiste. Alors oui vous avez vécu des expériences illusoires par le passé, mais quand je vois actuellement l'engouement pour Twitter autour de moi (perso ET boulot), je me dis que le mouvement est loin d'être terminé.
C'est un outil fabuleux de communication et de contact, beaucoup plus réactif et ouvert que Facebook.

Je pense également qu'ils peuvent trouver des tonnes de moyens de monétisation : Je pense à du E ou M couponning (j'ai vu des choses au Japon là dessus), faire payer des accès premium aux entreprises/marques, faire payer des certificats, du référencement, vendre des packs B2B avec des accès privés pour des intranet/extranet en entreprise etc...

Le Reality check que je traduirais par "passage du rêve à la réalité commerciale" devrait se faire naturellement une fois l'audience construite et sécurisée

Harropmike 04/03/2010 12:02

"These figures do not include access of the social networking services by the nearly 6 million mobile phone owners who do so exclusively through mobile applications." (Comscore).

ton article est symptomatique...
fo 15 min pr le lire é en+ c bazé sur 1 semi-info semi-juste. swivi de commts fé par des ga ki n'ont ka semi-compris. cé pas rentable. joli french mais bcp+++ long.
Diö, tks pr tw. é tks pr lecture diag.
Ya k1 +++prob vec tw cé le spam DM.
luv http://twitter.com/harropmike

PierreS 04/03/2010 11:20

Pierre, d'après nos stats internes 38% seulement des tweets passent par le web. Les utilisateurs qui passent par un client externe, ou par sms, siwtchent en moyenne en moins de 2 mois (ie. ils utilisent le client twitter.com pendant Donc à taux de croissance "nul" via compete (qui ne comptabilise que le web, et au passage ne le fait pas tellement mieux qu'alexa...), je vous laisse estimer la croissance réelle du service. Pour ce qui est de la monétisation, autant il y avait des raisons d'être prudent au départ, autant maintenant je n'ai absolument aucune inquiétude pour eux (en tant que startup dont un des produits repose sur leur ecosystème).

Julien 04/03/2010 10:41

Pierre, il ne faut pas écarter le fait que bon nombre d'utilisateurs de Twitter ne passent pas par Twitter.com mais par des outils de l'écosystème.

Laurent Javault 04/03/2010 10:15

Concernant l'accès twitter via mobile dont parle Ouriel Ohayon, ces chiffres de ComScore sont peut-être intéressants :
http://www.comscore.com/Press_Events/Press_Releases/2010/3/Facebook_and_Twitter_Access_via_Mobile_Browser_Grows_by_Triple-Digits

Pierre Chappaz 04/03/2010 09:44

Salut Ouriel

Sur le revenu provenant de Google et MS je croyais même que c'était plus comme je l'ai mentionné dans mon commentaire juste avant le tien. Ça reste néammoins modeste par rapport aux sommes qu'ils brûlent.

Sur le trafic comment croire que depuis 6 mois tous les nouveaux utilisateurs de twitter aux US y accèdent exclusivement via téléphone? Je rappelle que pour être comptabilisé par Compete il suffit de se rendre sur le site Web au moins une fois par mois.

Ouriel Ohayon 04/03/2010 08:11

Pierre, pour information Twitter a fait 5m de dollars de revenus l an dernier en vendant un acces premium a son flux a Google et Microsoft et un deal identitque vient d etre closer avec Yahoo

Les stats de compete sont erronees par le fait que Twitter et de plus en plus utilise en situation mobile et client ce que compete ne mesure pas, de meme que le Giga deal close en Inde ou twitter est utilise par des millions en SMS uniquement

Par ailleurs twitter a grossi de 1500% sur les 12 derniers mois (source interne Twitter envoye hier par le fondateur)

Je pense que Twitter est loin d avoir atteint son pic.

Je constate d ailleurs qu il y a 3 ans les memes "pronostics" avaient etes fait sur Facebook en disant que la boite ne gagneraient jamais d argent alors qu elle va faire 1 milliards de dollars de revenus cette annee...


Nicolas Chevallier 04/03/2010 08:11

Il ne fallait pas être devin pour se rendre que twitter, c'est gentil mais ca ne révolutionne pas le web...
Pour générer du buzz, twitter a été le meilleur en 2009. Pour le reste, le service sera très vite oublié, un altavista 2.0.
Une bonne nouvelle, on va pouvoir enfin parler d'outils et de sites utiles, et pourquoi pas français?

Pierre Chappaz 04/03/2010 07:00

> Eduard il n'y a pas de chiffres Monde, mais il est probable que Twitter fait encore de la croissance en Europe

> Leafar: sur la soi-disant profitabilité évoquée par Twitter, ils parlent d'un montant total de 10 millions d'euros payé par Google et MS pour avoir accès à leurs données. Ce n'est certainement pas suffisant pour couvrir leurs couts.

Pierre Col - Kizz TV 04/03/2010 06:47

Je partage tout à fait ce point de vue "twitter-sceptique" (pour ce qui est du business model).

J'ajoute que, si le principe de réalité amène Twitter à développer la pub, il va falloir faire un choix cornélien entre
- couper les logiciels clients tiers (Seesmic & co) pour rendre l'usage de Twitter lié au site web, qui affichera la pub "autour des tweets"...
- faire en sorte que la pub soit vue indépendamment du mode d'accès (type de client, accès fixe ou mobile), ce qui impose à la pub d'être insérée sous forme de tweets. Là, cela pourrait indisposer les utilisateurs !

Quel est "le moins pire" selon vous ?

Donc AMHA faire décoller fortement et rapidement la courbe de "vrai chiffre d'affaires" de Twitter est un problème complexe...

Ouriel Ohayon 04/03/2010 02:08

une croissance de 1500% sur un an et 50 milliards de tweets bientot atteints, 10 000 apps developpees sur twitter...

je crois qu on a deja passe le cap du service sympathique!

Je crois que twitter est la chose la plus geniale inventee sur le web depuis l email. J avais l air un peu d un hurlu berlu quand je le disais il y a 3 ans. Twitter fait desormais partie du paysage du web moderne dans le monde entier

PS: compete est totalement impertinent pour l asie ou l usage n est pas ou mal mesure et ou de toute facon l usage est essentiellement mobile (Twitter est un service hyper populaire au japon)

Eduard Andreu 03/03/2010 11:10

Très interessant. Compete ou d'autres, a-t-on les ciffres monde? Peut-être Twitter réussit à continuer la croissance dans d'autres pays?

Mon blog politique

Suivez-moi !

logo_Twitter.jpg

Archives

Catégories