Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 janvier 2010 4 28 /01 /janvier /2010 11:39

On tombe parfois sur de bons articles dans le journal d'hier, enfin je veux dire dans le journal papier qu'on reçoit toujours le lendemain.

Ce matin donc, je suis tombé sur deux articles très intéressants dans Le Figaro, l'un sur une expo Van Gogh à Londres qui m'a donné envie d'affronter le froid et la pluie pour aller la voir, l'autre sur l'identité nationale, signé par Claude Allègre et Denis Jeambar qui dirige L'Express (coincidence, rien à voir avec le tweetclash d'hier).

Dans ce dernier papier, intitulé "il n'y a pas de Français de souche", Allègre et Jeambar exposent leur point de vue, plutôt intéressant et nuancé, sur le système de valeurs qui sert de ciment à notre pays. Je ne suis pas d'accord avec toutes leurs idées, mais j'apprécie la lecture.

Mais voilà: dés la fin de la première colonne, les deux compères en viennent à la liberté d'expression, qui serait selon eux prise dans une tenaille qui la menace, entre Internet d'un côté, et les sondages de l'autre.

Leurs mots pour parler d'Internet sont typiques de cette pensée unique qui régne parmi nos "élites":

"Internet, espace nouveau de liberté, est aussi un territoire non-contrôlé sur lequel sont violées toutes les lois de protection des individus élaborées au fil des siècles".

Carrément!

On comprend mieux pourquoi la loi de filtrage de l'Internet Loppsi arrive à l'assemblée dans un relatif consensus des politiques et des medias anciens. Les cowboys de la pensée unique veulent rétablir l'ordre dans le territoire.

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre - dans Actualité
commenter cet article

commentaires

unoinsbuerger 02/02/2010 11:33

L' Etat National c' est du passé. En Allemagne nous en avons fait l' experience. La RDA a implosé. La RFA implosera aussi. Quant à la France avec son " Identité Nationale", elle est tellement ridicule en Europe, qu' elle ne fera pas long feu non plus.

VIVE LE COSMOPOLITISME.

Didier DURAND 28/01/2010 12:56

Il manque juste 3 mots dans la phrase en question: contrôlé "par les élites". Ensuite, elle devient très explicite et on comprend tout le reste.

C'est la "perte du micro" qui les inquiète, ces élites!

Diaboliser quand on ne peut plus contrôler est un schéma séculaire, aussi vieux que les lois séculaires évoquées....

cordialement
didier

JMP 28/01/2010 12:02

Pierre : ces deux auteurs ont sans doute manqué une belle conférence au collège des Bernardins à Paris Mardi sur "de facebook au storytelling, la véritée travestie?" ou au contraire il était montré le magnifique élan d'ouverture et d'expression de soi permis par ces techniques, à condition qu'ils servent la vérité et laissent le lecteur libre. Amitiés

Miguel 28/01/2010 11:57

Bonjour Pierre,

Content de vous retrouver sur ce blog, je vous transmet une conférence de Michel Serre à l'INRIA qui nous explique la nature du changement qui est en train de se produire, changement de support, qui impliquerait que les nouvelles "lois" doivent être inventées dans ce nouvel "espace", par les personnes qui le pratiquent. C'est un peu long, mais très intéressant : http://bit.ly/8FR6Tv. Il y est justement expliqué l'évolution des sociétés au fil des siècles, au fil des inventions qu'ont été l'écriture manuscrite, l'imprimerie et aujourd'hui internet.

Arnaud 28/01/2010 11:23

Pierre,
Vivement les nouvelles élites :-)
Moi j'en peux plus de ces élites qui ne comprennent rien à la nouvelle économie - limite coup de gueule:-(((

Mon blog politique

Suivez-moi !

logo_Twitter.jpg

Archives

Catégories