Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 juillet 2010 6 03 /07 /juillet /2010 01:04
  

ZoeIncroyable cette affaire Zoé Shepard ... Aurélie Boulet (son vrai nom) devrait être exclue pour 2 ans de la fonction publique par le conseil régional PS d'aquitaine pour avoir dénoncé le glandage et le népotisme de ses collègues fonctionnaires ... "Zoé" n'a pas cité le moindre nom dans son livre, ni dit qu'il s'agissait du Conseil Régional d'Aquitaine... mais ses collègues "simplet", "coconne" et quelques autres se sont reconnus dans le récit !!!

Le Président du Conseil, Rousset, osera-t-il confirmer cette condamnation inimaginable ?! Il ferait mieux de se pencher sur le fonctionnement ubuesque de son administration que décrit le bouquin: Zoe Shepard , absolument dé-bor-dée !

Je vous recommande aussi l' interview de Zoe dans Fluctuat.net

dont voici un extrait:

S'il y a un message à retenir, c'est que le népotisme est la plaie de certaines grosses collectivités territoriales, que l'hyper-politisation des agents est néfaste au bon fonctionnement de ces structures, qu'il faut arrêter d'embaucher massivement juste pour rendre service à ses amis.
Si certains Puissants, élus ou directeurs, pouvaient arrêter de considérer les deniers publics comme l'extension de leur portefeuille personnel, ce serait un plus certain. Je paye mes impôts avec plaisir (tout est relatif), mais savoir qu'ils vont financer la nouvelle voiture offerte par l'élu à sa maîtresse du mois, ça me fait très mal.

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre - dans Actualité
commenter cet article

commentaires

lolo 08/02/2011 10:29


Moi, à la place de simplet et coconne, j' aurais évité de me reconnaitre dans ces caricatures de haut fonctionnaires, malheureusement pour eux, le simple fait qu' ils se reconnaissent, justifie le
livre.


clplejournal 19/01/2011 13:26


J'écris moi-même un récit sur mon aventure dans la presse locale et c'est autre chose que zoe: travail au noir, insultes harcèlement et mesquinerie quotidienne.
De quoi écrire un livre;


Borgeais 11/11/2010 15:56


Soit le récit est imaginaire et on peut considérer cela comme un roman, soit il y a du vrai, ce qui semble être le cas, alors je ne comprends pas que certaines personnes se soient reconnues car ce
n'est pas très glorieux pour elles. Donc si elle dit vrai on devrait la remercier pour avoir eu le courage de dénoncer le gaspillage de l'argent public. Mais d'après se que je peux constater c'est
qu'il est dangereux de dire la vérité.


NaNa 04/07/2010 12:58

Hum... Je vois deux possibilités (si vous en voyez d'autre(s) faites-en part):

- Zoé dit vrai; alors, les choses qu'elle décrit sont répréhensibles et elle, ses collègues et les membres de la collectivité territoriale en question devraient porter plainte contre les pratiques délictueuses dont ils ont été témoins, qui sont des abus de bien public et sacrifient la démocratie sur l'autel de l'égoïsme.

- Zoé fabule, peu importe dans quel but (pour le moment); alors, ce sont cette fois les personnes attaquées dans son livre qui devraient porter plainte contre elle pour diffamation.

Bref. Un beau petit procès en vue, j'espère... je ne sais pas vous, mais moi, quelque chose me dit que tout ça va faire "pschit" et que ça servira, soit, à enrichir un peu Zoé, soit, à déstabiliser une fonction publique déjà copieusement attaquée par ailleurs.

clara 04/07/2010 10:57

J'ai, dans ma famille, une personne travaillant à la DDA, devenue DDT et il me semble bien que les plus "branleurs" étaient assez haut dans la hiérarchie et avaient acquis leur poste de directeur non pas grâce à leurs compétences mais à leur capacité à cirer les bonnes pompes.
Cette personne me racontait qu'elle avait beaucoup plus de responsabilités et de pouvoirs à ses débuts que maintenant où la réunionnite aigüe avait atteint son comble et où elle ne faisait plus grand chose. Chaque fois qu'elle prenait une initiative elle était contrée par son chef (qui n'avait pas eu l'idée mais se l'appropriait).Il paraît qu'on passait son temps à définir la présentation du courrier papier.
(parce que, visiblement, les mails, personne ne connaissait).
Du coup, elle est partie en claquant la porte et travaille maintenant dans le privé où elle doit mieux gagner sa vie et pouvoir enfin exercer ses talents.

tribal-man 04/07/2010 10:43

je suis aussi fonctionnaire et je suis entierement d'accord avec zoé shepard elle ne juge pas tous les fonctionnaires elle denonce les bons a rien les feneants les pratiques internes.Il se passe la même chose la ou je bosse , on soutien les bourris les feneants il y a aucune reconnaissance .les seuls fonctionnaires qui font leur travail correctement on leur met des batons dans les roues.

tribal-man 04/07/2010 10:34

J

Ben 04/07/2010 02:35

@Nana : pour "bosser" dans la même collectivité, je peux te garantir que c'est la solution numéro 1, la bonne. D'ailleurs, ses collègues n'ont pas porté plainte en diffamation durant le temps où ils pouvaient le faire (3 mois après la publication du livre) ce qui tend à prouver que...
Les faits sont vrais.
Quant au procès en vue, à part le disciplinaire de Zoé, je doute qu'il y en ait d'autre, l'omerta est la plus forte en collectivité.
Quant aux effets, bah, c'est un feuilleton de l'été bien plus passionnant que ce que TF1 peut nous offrir sur fond de la liberté d'expression triomphera-t-elle?

Razleboldeladministration 03/07/2010 11:17

Elle a eu raison de mettre un coup de pied dans la fourmilière.

C est courageux et je vais acheter le livre ne serait ce que pour la soutenir financièrement pendant la période de sanction.

Ça veut pas dire que tous les fonctionnaires sont des branleurs et les élus des incompétents, mais on ne peut pas nier le problème !

Pierre 03/07/2010 10:45

> delph

Tu fais un boulot de sainte, comme mes copines infirmières, je vous admire et dit bravo! Et merci! Mais au nom de quelle réminiscence de Staline voulez vous condamner Zoe qui ne fait que dénoncer une triste réalité?

PIGA 03/07/2010 08:27

On a plus le droit de dire qu'il y a des gens qui glandent au boulot?
La liberté d'expression va se limiter à
Bonjour!
Bonsoir!

Pourvu que mon blog ne soit lu de personne...

Delph 03/07/2010 08:07

Bonsoir à tous,

je suis moi même fonctionnaire,travaillant en hôpital,et je ne me suis pas du tout reconnue(ni mes collègues d'ailleurs)dans le livre de Zoé Shépard.
Tous les fonctionnaires ne sont pas des glandeurs et des coconnes.La peine qui risque de lui être infligée est peut être excessive,mais je pense qu'elle mérite quand même une sanction.

Jeremy STORM 03/07/2010 06:31

Bonjour à tous,

J'aurais tant aimé connaître le blog de Zoé Shepard bien avant; elle qui épingle si bien la FTP...
En tout cas je vais me ruer sur le livre très rapidement.

En fait, j'ai également ouvert depuis fin octobre 2009, un blog assez similaire focalisé sur mon expérience propre de la FPT.

LE CONCEPT : "Blog-roman", un article par jour mis en ligne. En cours d'écriture...

LE SUJET : Au cœur d'une collectivité territoriale, étude de quelques spécimens pittoresques dont Melle Gudu, "Animaux Morts", et Jean-Eudes TRUSQ dit "JET", collègue imposé d'office dans mon bureau. Comme le dit Thierry Lhermitte dans un film populaire, il a "une belle tête de vainqueur". Ainsi la suprématie de la connerie s'installa avec lui. Pas besoin de source d'inspiration ; il offre sa bêtise sur un plateau d'argent.

Si cela vous dit de venir jeter un coup d'œil, vous êtes les bienvenus.

Mon blog politique

Suivez-moi !

logo_Twitter.jpg

Archives

Catégories